100 Fiches de Micro et Macroéconomie PDF

C’est d’abord en Allemagne qu’elle apparaît, notamment grâce à Friedrich List, Bruno Hildebrand, Karl Knies, Wilhelm Roscher, Carl Menger, etc. La Grande-Bretagne parle, quant à elle, plutôt d’économie 100 Fiches de Micro et Macroéconomie PDF. Certains historiens expliquent que la branche de l’histoire économique proclame la relativité de toute théorie économique, la prépondérance de l’étude historique pour les problèmes économiques ainsi que l’utilisation de lois économiques. Dès 1892, l’histoire économique met en place une méthodologie originale basée sur la quantification.


Cet ouvrage se compose de 100 fiches claires et accessibles (50 de microéconomie et 50 de macroéconomie) pouvant être étudiées séparément et fournissant les bases de l’analyse micro et macroéconomique. Il s’adresse principalement aux étudiants de premier cycle en facultés de sciences économiques et d’AES, en IEP ou en classes préparatoires économiques et commerciales, mais il offre également une synthèse efficace et opérationnelle pour des étudiants de deuxième cycle, des professeurs de sciences économiques et sociales, des professeurs d’économie-gestion ou des candidats au CAPES de sciences économiques et sociales. Présenté d’une façon simple et structurée, articulé autours de 10 thèmes majeurs, cet ouvrage permet de donner du sens à l’analyse économique en mettant à la disposition de ses lecteurs l’essentiel des connaissances à acquérir et des mécanismes à assimiler.

C’est en Allemagne que surgit l’un des premiers conflits méthodologiques : Gustav Schmoller, en 1883, estime qu’une théorie économique n’est valide que si elle se base sur une analyse historique de la société, il rejette donc les théories économiques pures. Cette branche ne peut être comprise qu’en prenant en compte le contexte intellectuel et culturel des États-Unis de l’époque. Les Français tournent le dos à cette démarche car ils reprochent le manque de critique historique et l’utilisation d’analyses contrefactuelles. Cette multiplication des sous-disciplines de l’histoire économique est caractéristique de l’éclatement actuel des différents courants historiques. En fait, si les deux sujets maîtres, économie et histoire restent uniques – réunis, ils forment la structure de la discipline. L’utilisation des méthodes et lois propres à la discipline économique comme les mathématiques, l’économétrie ou les statistiques s’appliquent ici à la critique historique.