Ce monde qui nous échappe : pour un universalisme des différences PDF

Virginie Martin, politologue et ce monde qui nous échappe : pour un universalisme des différences PDF du Think Tank Different. Virginie Martin est un professeur-chercheur à Kedge Business School et politologue française.


Quel est ce monde dans lequel nous vivons ? Les extrémismes se donnent à voir, et les nationalismes avec eux. Car le monde qui vient semble faire peur comme s il allait échapper aux États, aux nations, aux hommes et aux femmes. Pour beaucoup, un retour à une stabilité imaginée, un repli, l espoir d un temps figé, sont autant de réponses à des environ­nements devenus instables. Pour sa part, si elle partage le constat d un monde complexe et mouvant, Virginie Martin refuse d emboîter le pas à ceux qui parlent de suicide français ou de soumission. Et si nous racontions une autre histoire que celle à la mode, celle qui nous angoisse et nous sépare ? Une histoire d émancipations, d identités multiples et harmonieuses, de progrès techniques incroyables… Dans cet essai passionnant et acéré, l intellectuelle lance un appel : la France doit porter un discours sur un nouvel universalisme – celui des différences.

Virginie Martin est politologue, docteure en sciences politiques. Elle est professeure-chercheure à Kedge Business School et fondatrice du Think Tank Different. Elle a notamment publié Toulon la noire, le Front national au pouvoir (Denoël).

Virginie Martin suit une formation littéraire en classe préparatoire, avant d’intégrer Sciences Po Paris. Ses travaux de recherches portent sur la question de la démocratie dans les organisations mais également sur les problématiques liées au genre. Cambridge, et avec l’IESE de Barcelone. 2004, le master spécialisé en management des entreprises de médias. Terra Nova et contribue à la campagne de François Hollande en tant qu’experte au sein du pôle égalité hommes-femmes lors de l’élection présidentielle de 2012. Pierre Lénel, sociologue au LISE CNRS.

France demande à l’individu de lui ressembler. Comme la France est une et indivisible, l’individu doit être un et indivisible: il ne doit pas être homme ou femme, catholique ou musulman, il doit être juste Français. Cette reconnaissance est capitale et évite justement l’écueil du relativisme ou du nihilisme. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le.