Cicéron PDF

Cicéron PDF budget devrait être équilibré, les finances publiques devraient être comblées, la dette publique devrait être réduite, l’arrogance de l’administration devrait être abolie et contrôlée, et l’aide aux pays étrangers devrait être diminuée de peur que Rome ne tombe en faillite. Les gens doivent encore apprendre à travailler, au lieu de vivre sur l’aide publique.


Cicéron (– 106 / – 43), avocat, théoricien de la parole, philosophe et homme politique, est connu pour ses plaidoiries (contre Verrès, Catilina ou Clodius), son éloquence qui a longtemps servi de modèle, ses discours politiques (les Philippiques) et sa participation aux derniers sursauts de la République romaine.

Son œuvre philosophique, longtemps fréquentée entre autres par saint Augustin, Érasme, Montaigne, Gassendi et Voltaire, est, depuis le début du XIXe siècle, traitée comme une source documentaire: on lit Cicéron pour retrouver les stoïciens, les épicuriens et les néo-académiciens…

Le but de ce livre est de faire (re)connaître le projet philosophique qui donne sa cohérence à l’ensemble de l’œuvre, de L’Orateur à La Divination, en passant notamment par La République, les Académiques, Des termes extrêmes des biens et des maux, les Tusculanes et La Nature des Dieux, de rouvrir des perspectives à ceux qui réfléchissent sur la parole publique, le politique et sur les règles éthiques qu’impose l’appartenance à une communauté de droit.

Cicéron veut replacer au cœur de l’espace politique la philosophie – à Rome, retirée à l’ombre des écoles – et il fixe les conditions qui redonnent une légitimité au discours et à l’action politiques: philosophie pour le citoyen, pour l’homme concret, plongé dans la vie publique, devant ordonner ses idées et les communiquer par des mots propres à convaincre, qui juge toujours dans l’urgence avec peu ou pas de critères philosophie sceptique, qui ne donne son approbation – sa notion clé – qu’après examen méthodique.

Quand j’ai découvert cette citation, j’étais surpris de ne pas la connaître. Je fais une petite recherche sur internet et je vois toujours le même auteur, accompagné de la date du texte : 55 avant Jésus-Christ. Etrange En général, on cite l’ouvrage d’où est issu le texte et non la date ! Autre curiosité : comment dit-on des mots comme « budget » en latin ? C’est toujours intéressant de connaître la citation dans sa version originale. The national budget must be balanced.

People must again learn to work, instead of living on public assistance. Ce livre est un roman dont l’action se déroule dans la Rome antique, et Cicéron, revu et corrigé, à la sauce « made in USA », a les mêmes idées que la droite américaine de la fin du XXe siècle ! Cette citation est très répandue aux Etats-Unis, mais peut-être que les Américains pensent que Cicéron est un homme politique américain ? Un bureaucrate est le plus méprisable des hommes, bien qu’il soit nécessaire comme sont nécessaires les vautours, mais qui a jamais admiré un vautour auquel le bureaucrate ressemble tant ? Rencontrerai-je un jour un bureaucrate qui ne soit pas mesquin, borné, fermé à l’esprit, malin ou stupide, un oppresseur ou un voleur, le possesseur d’une mince autorité dont il fait ses délices, comme un enfant s’amuse avec un chien malicieux. Comment dit-on bureaucrate en latin ?