Des théories anti-constitutionnelles PDF

1 – Des théories anti-constitutionnelles PDF, évocatrices par leur persistance au repos, la nuit, leur renforcement par la toux et la défécation. Signalons aussi la possibilité de douleurs projetées. 3 – Réduction du périmètre de marche, fatigabilité, dérobement des membres, impression de raideur des jambes, parfois claudication intermittente. 4 – L’examen clinique est souvent pauvre : douleur rachidienne élective, raideur rachidienne, ROT vifs.


« Des théories anti-constitutionnelles » par Henri Baudrillart. Henri Baudrillart était un économiste et journaliste français (1821-1894).

1 – Syndrome rachidien : raideur segmentaire, douleurs, saillie d’une épineuse, scoliose, cyphose. Troubles génito sphinctériens : dysurie, rétention, incontinence, miction impérieuse, constipation. L’appréciation du niveau sensitif lésionnel doit tenir compte de l’oblicuité des racines. Le malade devient grabataire avec les risques de complications de décubitus : escarres, infections, lithiases urinaires, ostéoarthropathies, accidents thrombo -emboliques, infections pulmonaires. Lhermitte, signe de Hoffman, troubles respiratoires au dessus de C4. L1, L2 , troubles sphinctériens, signes pyramidaux , signe de Babinski. Danger d’aggravation secondaire après la PL.

4 – TDM, en l’absence d’IRM : extension dans le plan horizontal. 5 – Artériographie : indiquée pour les tumeurs vasculaires. Principalement : myélite, sclérose en plaque, myélomalacie, syringomyélie, polyradiculonévrite, sclérose latérale amyotrophique, sclérose combinée, myélopathie post-radique. Infectieuses : mal de Pott, spondylodiscite pyogène,.

But : lever la compression en préservant la statique et la solidité du rachis. 3 – Chimiothérapie : stéroïdes, anticancéreux, hormono- thérapie. Myélomalacie secondaire à une compression ou thrombose artérielle spinale : artériosclérose des artères médullaires, artérite avec embols. Syndrome de la queue de cheval complet ou partiel.