Deviens qui tu es : La philosophie grecque à l’épreuve du quotidien PDF

Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, deviens qui tu es : La philosophie grecque à l’épreuve du quotidien PDF un événement appelant un éclairage, une remarque.


Les anciens Grecs sont toujours parmi nous. Tout comme ils ont eu leurs dieux, leurs mythes et leurs héros, nous avons les nôtres.
Aspirant à l idéal sans pour autant négliger la réalité, nous sommes comme eux en quête d équilibre. Ils le trouvaient dans une acceptation de la vie et du monde mêlant sens du corps et de l âme, de la vertu et du bonheur, de la République et de la démocratie, de la raison et de l initiation, du désir et de l amitié, de la sagesse et de la philosophie.
Malgré notre individualisme apparent, nous aimons nous penser comme faisant partie d un univers où existent malgré tout la beauté et l harmonie. Nous admirons les êtres humains qui se distinguent par une noblesse d âme ou bien encore les vies qui sonnent justes. Si nous devons aux Anciens la part idéale qui vit en nous comme une secrète nostalgie, nous leur devons aussi la part réaliste de nous-mêmes.

Un ouvrage fascinant où chaque chapitre part d un événement, personnage ou lieu contemporain pour dresser un tableau de correspondances entre l univers de l Antiquité grecque et le nôtre. Ainsi le Planétarium de la Villette introduit sa réflexion sur la Nature et le Cosmos, les égouts de Paris servent de métaphore pour le chapitre sur l ombre, le personnage de Coluche enclenche le chapitre sur l ironie, la comédie et la démystification, le film Le Parrain illustre les sophismes de la violence, de l efficacité de l audace et de la grandeur et le Crazy Horse ouvre les réflexions sur le désir de l amour !

Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide. Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir. Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Ils sont à la source des maux de la nation abîmée.

Cela fait cinquante ans que l’école est, plus particulièrement, le souffre-douleur de ces dingos mégalos. Ils biberonnent au marxisme et aux lubies d’une société sans classes ni frontières. Quand Manuel Valls présente cette semaine la réforme du collège comme une « refondation », qu’il oppose au « statu quo » que défendrait l’opposition, il est le porte-voix docile des indéboulonnables « experts » de la Rue de Grenelle, qui inspirent depuis toujours la même politique éducative. Le naufrage de l’enseignement est à l’image du déclin de la France, que l’État ne fait rien pour conjurer. Oui Mr Rioufol le saccage de l’école abîme la Nation mais pas n’importe quelle Nation puisqu’il s’agit d’éradiquer toute référence à la Nation Française blanche, patriarcale,chrétienne pour lui substituer une Nation colorée aux origines hypermultiples. Continuons ainsi et ils vont réussir parfaitement à créer cette nouvelle Nation qui sera tout sauf Française et européenne. De toutes les manières le remplacement démographique se fait à grands pas, il est visible et sera accompli dans un laps de temps égal à la durée de vie d’un homme.

Si les démographes sont corrects dans leurs prévisions, le Royaume-Uni pourrait devenir une nation minoritairement blanche d’ici 2050. Des conflits raciaux pourraient alors éclater et les enfants blancs sont ceux qui auraient le plus à y perdre. Et surtout que l’on ne me dise pas que la situation est différente en France. Voilà ce qui nous attend dans 30 ans, nous serons minoritaires, voire peut être avant au regard des chiffres hallucinants sur les tests de naissance de la drépanocytose. Si la pilule est mauvaise, on l’enrobe dans de la confiture.

Si elle est infecte, on ajoute un autre procédé aux deux autres, on soûle tellement avec des gesticulations et des mots, des mots dans tous les sens le récalcitrant qu’il cède. Râleurs mais finalement faibles, nous le sommes aussi sinon nous n’en serions pas là. Cette pilule à faire passer est un programme comportant deux langues essentielles: Le Français et L’Arabe. Voilà la pilule en mettant comme excipient l’Histoire et la religion des nouveaux venus afin que ceux qui vont en tirer un bénéfice les trouvent malléables.

Pourquoi les autres matières restent secondairement accessibles? J’ose avancer aujourd’hui une petite idée: Le renouvellement de la société française n’aura pas besoin d’avoir un bon niveau pas plus que les pauvres survivants de l’ancienne civilisation. Car pour avoir de simples exécutants dans le monde du travail, il ne faudra pas donner trop d’outils intellectuels aux futurs  »Delta » comme dirait Fradet. Je vais finir par le croire. Dans tout le bouleversement opéré dans notre pays et dans toute l’Europe, il faut toujours chercher à qui le crime profite. Encore une fois, les nouveaux arrivants seraient restés chez eux si des plans Marshall avaient été mis en application dans les pays pauvres comme prévu depuis 1946 et si les musulmans avaient été mis au pas depuis longtemps.

Les voyageurs européens vers ces pays musulmans savent depuis longtemps qu’ils ne tolèrent pas le millième du millionième de ce qu’ils font chez nous. J’ai honte de ce que nous sommes devenus eu égard aux générations qui nous ont précédé. Très consciente du courage dont vous faites inlassablement preuve, Cher Monsieur Rioufol, je vous dis: Merci! UNE FOIS ENCORE, APPELONS-EN À BRASSENS !