Dictionnaire Geographique, Historique Et Politique de L’Alsace… PDF

L’Anjou est une région historique et culturelle française, correspondant à l’ancienne province du même nom et dont la capitale est Angers. Le territoire de l’Anjou correspond dictionnaire Geographique, Historique Et Politique de L’Alsace… PDF l’actuel département de Maine-et-Loire, ainsi qu’à plusieurs autres territoires intégrés dans diverses divisions administratives. L’Anjou en tant qu’entité et territoire apparaît sous l’Antiquité avec le peuple des Andécaves. L’Anjou garde son indépendance face au pouvoir royal jusqu’en 1259, date du traité de Paris, qui le rattache à la couronne de France.


Le château de Montsoreau, porte de l’Anjou depuis Foulques Nerra. Le château d’Angers, cœur du pouvoir angevin pendant des siècles. L’appellation actuelle de la province est issue de l’élément Andecavorum. Andegavis entre 861 et 882, Angieus en 1127, Angeus en 1205.

Le -s final est celui de l’ablatif-locatif latin. Les armes de la 1re maison d’Anjou attestées depuis Geoffroy V Plantagenêt mais peut-être antérieures. Si les armoiries des Ingelgeriens ne sont pas connues, on suppose que les armes de la première maison d’Anjou étaient d’azur, au chef de gueules, aux rais d’escarbouble d’or, brochants sur le tout. Ce sont donc probablement les Plantagenêts, avec Geoffroy Plantagenêt, qui ont été les premiers à en porter : d’azur, à six lions d’or posés 3, 2 et 1. Après les Plantagenêts, les deux maisons d’Anjou françaises qui se sont succédé entre 1246 et 1480 portèrent à partir de 1270 un semé de fleurs de lys à la bordure de gueules. Le roi Charles V remplaça le semé des armes de France par trois fleurs et en 1480, son descendant Louis XI, réunit définitivement l’Anjou à la Couronne. Le comté d’Anjou comprenait Saumur à l’est, arrivait jusqu’au confins du Maine avec Le Lude, possédait une partie de la vallée de la Sarthe et de la Mayenne.