Faire des enfants tue… La planète PDF

Monopoly, Cluedo Faut-il interdire les jeux de société de notre enfance? Des jeux de société qui auraient pu faire de nous des ordures. Comme chaque année, vous prendrez la direction de votre maison de famille, ou celle de vos grands-parents, et comme faire des enfants tue… La planète PDF année, vous ressortirez probablement vos vieilles boîtes de jeux de société.


En 2008, Michel Tarrier avait publié Faire des enfants tue, un véritable pamphlet dont le succès fut immédiat et qui est depuis longtemps épuisé. Avec Faire des enfants tue… la planète, ce n’est pas une simple réimpression qui est proposée, mais bien un nouveau livre, au nombre de pages largement augmenté, qui reprend les réflexions présentées auparavant, les actualise et surtout les complète et les met à la portée de tous. Le but de Michel Tarrier n’est pas seulement de choquer pour faire réagir, mais surtout d’expliquer que la surpopulation est un danger aussi important que tous les risques environnementaux dont nous nous repaissons désormais au quotidien. Dans cet éloge de la dénatalité, l’auteur nous propose de protéger les générations futures en ne dépassant pas le nombre de terriens que la terre peut supporter, puisque les ressources disparaissent et que la technologie nous permet de vivre plus vieux et de guérir un grand nombre de maladies.

Mais vous n’êtes plus un enfant. Et si vous adorez toujours autant lancer les dés et découvrir ce que vous réserve la carte  chance , il est temps de comprendre à quoi vous vous exposez. Car quand on y prête vraiment attention, ce qui se cache derrière les jeux de société de notre enfance, n’est pas joli joli. Voici une liste non exhaustive des ordures qu’on aurait pu devenir. Un receleur de cadavres En général, quand on découvre un corps inanimé, après quelques secondes de surprise, de dégoût et d’effroi, on appelle la police ou les pompiers. Entre nous, ça ne doit pas être si compliqué que ça de disséquer un macchabée, analyser l’arme du crime, passer des interrogatoires et désigner soi-même le coupable.

SIPA Une grosse pince sans cœur Dans le même registre, La course à l’héritage donne une belle image de la famille. Buter toutes les personnes susceptibles d’hériter avant vous de la vieille tante Agatha. Un hétéro-beauf Ce qui est bien avec les jeux de société, c’est qu’ils vous font comprendre très tôt l’importance qu’on vous accordera dans la vie. Créé à la fin des années 1970, le jeu Qui est-ce ? Un gros raciste Autre grand succès de la fin du XXe siècle, Les mystères de Pékin. Les mystères de Pékin, c’était la belle époque où tout le monde trouvait rigolo de faire des jeux de mots sur les noms et prénoms d’origines étrangères.