Femmes seules. Vos droits PDF

Cet article est une ébauche concernant la politique et les États-Unis. Le droit de vote aux États-Unis est régi par un ensemble de législations fédérales et des États fédérés. Cette autonomie des États existe femmes seules. Vos droits PDF, mais est strictement encadrée par un certain nombre de textes constitutionnels et législatifs fédéraux.


1787 La section 2 de l’article 1 de la Constitution des États-Unis renvoie la définition des critères du droit de vote aux législations de chaque État :  dans chaque État les électeurs devront répondre aux conditions requises pour être électeur à l’assemblée la plus nombreuse de la législature de cet État. 1792 Le premier État à abolir la condition de propriété est le New Hampshire. 1856 La Caroline du Nord est le dernier État à supprimer l’obligation de propriété comme condition du droit de vote des hommes blancs. 21 ans, ayant résidé pendant six mois dans l’État . La Cour suprême de l’Illinois confirme que cette définition inclut bien les résidents étrangers dans l’arrêt Spragins vs.

Le Civil Rights Act accorde la nationalité, mais pas le droit de vote, à tous les Américains nés aux États-Unis. Le Congrès vote le XVe amendement :  Le droit de vote des citoyens des États-Unis ne sera dénié ou limité par les États-Unis, ou par aucun État, pour des raisons de race, couleur, ou de condition antérieure de servitude. Le XVe amendement est ratifié par les États. 1882 Le Congrès vote le Chinese Exclusion Act qui exclut les Chinois du droit à la nationalité et au droit de vote.

La Cour suprême, dans l’affaire Elk v. Wilkins, juge que John Elk, un Amérindien du Nebraska, ne peut pas voter au Nebraska parce que son intention exprimée de devenir un citoyen américain requiert l’approbation des États-Unis. 1887 Le Congrès vote le Dawes General Allotment Act qui n’accorde la nationalité qu’aux Amérindiens qui font abandon de leurs affiliations tribales. 1890 L’Indian Naturalization Act accorde la nationalité aux Amérindiens qui en font la demande. L’Indian Citizenship Act déclare tous les Amérindiens citoyens américains, mais chaque État conservant ses prérogatives en matière de droit de vote, beaucoup d’Amérindiens sont en fait privés de droit de vote jusqu’en 1948.

Le Chinese Exclusion Act est aboli, ouvrant aux Sino-Américains nés à l’étranger le droit à la naturalisation et au droit de vote. 1946 Les Philippins, dont le pays, colonie américaine depuis 1898, vient d’acquérir son indépendance, se voient reconnaître le droit à la naturalisation. 162 ans après le Naturalization Act. Toutefois, le fait que la Cour suprême des États-Unis n’ait pas été saisie à l’époque contre le droit de vote de femmes sera utilisé par la partie demanderesse dans l’affaire Minor v. Happersett en 1874, considérant qu’il n’y a aucune jurisprudence permettant d’établir que ce droit serait inconstitutionnel.