Folles funérailles ! PDF

Please forward this error screen to web-7a9r. Elle devient aussi l’héroïne de l’éphémère The Blacklist: Redemption, il s’agit du spin-off de folles funérailles ! PDF série télévisée The Blacklist, dans laquelle elle intervient de manière récurrente.


Fernand, le père, le grand-père, le patriarche, n’a jamais fait les choses « comme tout le monde ». Aussi bien au sein de sa famille que dans sa commune.

Mais s’il fait à nouveau parler de lui aujourd’hui, c’est pour une tout autre raison : il vient de rendre l’âme – enfin, façon de parler en ce qui le concerne… – et a préparé à titre posthume un de ces feux d’artifice dont il a toujours eu le secret.

Car ses dernières volontés sont claires : le jour de ses funérailles, on fera la fête. Pas le petit « verre du mort » avec quelques sandwiches mous et fades, non. Ce qu’il veut, c’est une grande et belle fête dont on se souviendra longtemps dans les annales du village. Avec un vrai repas pour plus de deux cents invités.

Bien entendu ils seront tous là, pour le meilleur et pour le pire : son frère bien aimé ; les enfants, petits-enfants, nièces et cousins ; la fanfare qu’il présidait ; les autorités communales ; les amis de tous âges ; les ennemis de toujours ; et bien sûr le notaire pour lire son testament et le faire respecter…

Né en 1972 en Belgique et formé à l’IAD (Louvain-la-Neuve), Thierry Janssen est comédien, metteur en scène, scénariste et auteur dramatique.

Famke Janssen est née à Amstelveen aux Pays-Bas. Le prénom Famke signifie  petite fille  en frison, la langue parlée dans la province de Frise aux Pays-Bas. Amsterdam, l’idée, selon elle, la plus stupide qu’elle ait jamais eue. C’est en 1984, après s’être installée aux États-Unis, que Famke Janssen entame sa carrière de mannequin pour l’agence Elite. Après s’être installée à Los Angeles, Famke obtient ses premiers petits rôles dans des séries télé comme Star Trek : La Nouvelle Génération et Melrose Place. En 1998, forte d’une nouvelle popularité, elle apparaît dans huit films, dont The Faculty, Un cri dans l’océan, Les joueurs et notamment RPM, qui permettent d’asseoir son statut. Famke est saluée lors des Blockbuster Entertainment Awards par une nomination dans la catégorie meilleur second rôle féminin dans un film d’horreur.

Famke Janssen, lors du Festival international du film de Boston, en 2008. En 2000, elle prête ses traits à Jean Grey dans le blockbuster de Bryan Singer, X-Men. Famke est notamment récompensée, en 2007, lorsqu’elle remporte le Saturn Award de la meilleure actrice dans un second rôle. Elle reprendra son rôle pour deux épisodes, dans la dernière saison de ce show à succès. En 2006, lors du Festival international du film des Hamptons, elle est récompensée d’un Golden Starfish Awards pour l’ensemble de sa carrière.

Entre 2008 et 2015, elle fait partie de la distribution principale de la populaire franchise d’action produite par Luc Besson, et menée par Liam Neeson, Taken. Famke Janssen au festival du cinéma américain de Deauville en 2011. Elle passe derrière la caméra, en 2011, pour son premier film Bringing up Bobby. Milla Jovovich et Marcia Cross dans les rôles principaux. En 2013 elle est membre du jury des longs-métrages du Festival du cinéma américain de Deauville, sous la présidence de Vincent Lindon. Parallèlement, elle interprète le premier rôle féminin de la série d’horreur Hemlock Grove, produite par Eli Roth, le temps de trois saisons diffusées exclusivement sur la plateforme Netflix.

Viola Davis et décroche une nomination lors des Gold Derby Awards dans la catégorie meilleure actrice invitée dans une série télévisée dramatique. Famke Janssen, lors du Festival ATX TV 2014 pour la série Hemlock Grove. Côté cinéma, elle rejoint Bruce Willis et Jason Momoa pour la comédie, L. Elle seconde également Josh Duhamel dans le thriller dramatique This Is Your Death de Giancarlo Esposito. En 2018, elle joue le rôle principal du drame de Cuba Gooding Jr. Elle vit à New York dans le quartier de Greenwich Village. Elle a été mariée au scénariste et réalisateur Tod Culpan Williams, fils de l’architecte Tod Williams, entre 1995 et 2000.