Guide du Routard Picardie 2010/2011 PDF

Si ce bandeau n’est plus guide du Routard Picardie 2010/2011 PDF, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Couverture du Guide Michelin de 1929. Michelin, qui en est toujours l’éditeur et le revendique en ornant sa couverture du célèbre Bibendum.


Cette contrée au riche patrimoine artistique, historique et naturel ne demande qu’à être mieux explorée. L’amabilité des Picards sera une raison supplémentaire de découvrir cette région. Avec leur accent inimitable, ils accueillent volontiers et chaleureusement les voyageurs de passage… Et puis le routard Picardie c’est toujours des adresses souvent introuvables ailleurs : se régaler d’une matelote d’anguille, se boire quelques lampées de cidre poiré, et dormir à bon prix ; des visites culturelles originales en dehors des sentiers battus ; des infos remises à jour chaque année ; 30 cartes et plans détaillés. Avec le Routard, tracez votre propre route ! Rencontres, découvertes, partage, voilà des valeurs que nous défendons.

Il est souvent complémentaire pour les touristes, au Guide vert Michelin décrivant les principales visites et curiosités régionales intéressantes, ainsi que des cartes Michelin des routes et d’orientation, s’adjoignant elles-mêmes depuis quelques années au GPS. L’ensemble, constitué par les cartes Michelin, le Guide vert touristique et le Guide rouge, peut se juxtaposer facilement, étant pratique à ranger grâce à leur format identique allongé en hauteur. Chaque année, ses réalisateurs décernent les  étoiles Michelin   qui récompensent les meilleures enseignes. Le premier guide Michelin est créé en 1900 par André Michelin et son frère Édouard.

Jusqu’en 1908, le guide comporte des réclames, les annonces d’hôtels et de mécaniciens. La suppression des publicités est solennellement annoncée :   tout comme la femme de César, Bibendum ne doit pas être soupçonné. Dès la fin de la Première Guerre mondiale, l’automobile va permettre de développer une nouvelle forme de  gastronomie du voyageur . La RN7, qui permet de descendre sur la Côte d’Azur ou remonter vers le nord de l’Europe, va drainer un tourisme de luxe à partir des trois plus grandes métropoles françaises Paris, Lyon, Marseille. En contrepartie, les restaurants apparaissent, les informations étant fournies par les clients de Michelin et par les premiers inspecteurs anonymes.