Guide pratique de l’investissement locatif PDF

Kiyosaki : un maître à penser ? Né guide pratique de l’investissement locatif PDF 1947 à Hawaï, son père était professeur et avait un ami riche qui était entrepreneur. Son père biologique, qu’il appelle poor dad ou père pauvre, était toujours sur la paille.


Depuis plusieurs années, l’investissement locatif connaît un fort développement, dû à la conjonction de plusieurs phénomènes, et notamment :
– la progression de la valeur des biens immobiliers qui ont repris une position de valeur refuge ;
– la baisse des taux des crédits immobiliers ;
– les avantages fiscaux qui, s’ils sont bien utilisés, peuvent permettre de se constituer un patrimoine immobilier à moindres frais.

Ces opérations présentent toutefois différents aspects que tout investisseur se doit de connaître, s’il veut optimiser son opération : aspects juridiques, de la recherche du bien à la conclusion de la vente ; aspects financement, de la recherche des meilleurs taux aux conditions de remboursement des crédits ; aspects fiscaux, quel régime choisir, selon que l’on achète dans le neuf ou dans l’ancien ; aspects locatifs enfin, du choix du locataire à la gestion des rapports locatifs.

Conçu par des praticiens, ce guide a pour vocation de répondre aux besoins d’informations tant des particuliers ayant un projet d’investissement locatif que des professionnels intervenant sur ce segment. Cet ouvrage est également destiné à leurs conseils et prestataires : agents immobiliers et administrateurs de biens, banques et établissements de crédit, conseils et gestionnaires de patrimoine.

Le lecteur y trouvera un exposé clair et accessible des règles en vigueur ainsi que des conseils pratiques en vue d’éviter les principaux écueils rencontrés dans la pratique.

Les auteurs :
Bertrand Couette, avocat au barreau de Paris. Thierry Ouazan, juriste, auteur de guides juridiques

Ce qui comptait pour lui c’est la sécurité de l’emploi. A contrario, l’ami de son père son rich dad ou père riche qu’il considère comme son père adoptif n’avait pas de problème d’argent. En confrontant ces 2 approches de l’argent et de la vie Robert T. Kiyosaki en a tiré des leçons qu’il a appliqué. Il a écrit plus de 18 livres dont 3 ont été dans le top 10 des livres les plus vendus dans le Wall Street Journal, USA Today et le New York Times.

Kiyosaki ne jure que par l’immobilier. Comme il le dit lui-même, s’il était plus jeune, ça serait certainement Internet. A côté de ses investissements immobilier, il a monté une entreprise la Rich dad company . Son but est de promouvoir l’éducation financière. Pour cela, un grand nombre de supports sont disponibles : livres, jeu vidéo, émission télévisée, site web, club de jeu. Cashflow 101 ou cashflow 202 dans le monde entier. Dans nombre de ses livres ou de ses émissions, il évoque sa vie avant d’être riche.

Il a fait le Vietnam et ensuite est retourné dans le civil, notamment chez Xerox. Il a ensuite lancé plusieurs entreprises qui ont toutes fait faillite jusqu’à qu’il se retrouve à la rue. Il raconte surtout comment il est parti d’Hawaï et, avec sa femme, est allé chercher des opportunités ailleurs. Selon votre intérêt pour le sujet et votre niveau de connaissance, certains livres correspondront ou non à ce que vous cherchez. Généralement, ses livres sont assez généraux et ne comprennent pas de formules mathématiques ou de choses compliquées.

C’est vraiment du basique mais du basique motivant. Les mauvaises dettes sont celles qui servent à acheter des biens de consommation courant ou à acheter une voiture. Travaillez pour apprendre, pas pour de l’argent. Savoir à qui vous vous adressez. Ne prenez pas un intermédiaire qui n’a pas le point de vue d’un investisseur. Un des éléments significatif de Kiyosaki est le cashflow quadrant.

Ce quadrant donne les 4 types de revenus qui sont possible. E: Employé — Vous travaillez pour quelqu’un d’autre. S: Indépendant or Patron d’une très petite entreprise — Vous êtes votre propre patron et vous avez crée votre emploi. B: Patron d’entreprise — Vous gérez un système qui rapporte de l’argent, vous n’avez pas d’emploi en tant que tel. Entreprise généralement de plus de 300 personnes. I: Investisseur — Vous dépensez de l’argent dans le but d’en recevoir plus en retour. Il explique que les gens situés dans les parties E et S, ne seront jamais vraiment riche puisqu’ils doivent continuer à travailler pour avoir de l’argent.

Cela peut vous paraître un peu étonnant car cette catégorie inclus aussi les notaires et médecins qui ne sont pas financièrement à plaindre, mais pensez-y : ils sont dans le même cas qu’un employé, pas de travail, pas d’argent. Dans l’ensemble de ses livres, les quelques idées que j’ai présenté ci-dessus sont répétées en long en large et en travers. On lui reproche la généralité de ses conseils et le fait de ressasser les mêmes choses. Le point qui me dérange le plus c’est qu’il dénigre largement l’école en la résumant à un centre de formation pour futur salarié. Il n’a pas d’enfant mais s’il en avait, il ferait comme tous ces entrepreneurs auto-didactes : il enverrait ses enfants dans les meilleurs business school au cas où.

Dans son monde, le risque n’existe pas, le produit n’existe pas. Ce n’est pas un expert en fiscalité, ni en création d’entreprise. Il n’en reste pas moins que la simplicité de ses livres permet de masquer toutes les difficultés sur lesquelles n’importe qui peut tomber et donc est assez motivant ! De bons principes à garder en tête, voilà tout. C’est un personnage très connu dans ce milieu ! Vous avez déjà lu un de ses livres ?

Rembourser un crédit n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Vous est-il arrivé de ne plus savoir par où commencer ? Je n’ai pas lu ses livres mais son épouse en a écrit un dans lequel on retrouve les principes qui leur sont communs et le cashflow quadrant. J’ai apprécié leur façon de voir les choses, très différente de la vision qu’on peut avoir habituellement de l’argent!