Histoire des droits en Europe : De 1750 à nos jours PDF

Accéder à nos pages spéciales :. La société bourgeoise histoire des droits en Europe : De 1750 à nos jours PDF les classes moyennes qui lui serviront d’élément moteur, a pris son essor en occident au temps de la première révolution industrielle. C’est elle qui a créé de toutes pièces les sciences, les techniques, les industries dont nous sommes tributaires.


Retracer l’évolution des droits en Europe, c’est faire l’histoire de nos sociétés depuis le milieu du XVIIIe siècle, depuis que nous sommes entrés dans l’ère contemporaine : Révolution française, révolution industrielle, revendications ouvrières, mouvements féministes ou familialistes ont provoqué en France, en Angleterre, en Allemagne, en Italie et ailleurs de profondes transformations juridiques, suscitant, au début du XXe siècle, un rapprochement des différentes législations.
Mais la naissance du droit soviétique, puis l’avènement des régimes fascistes, ont fait prévaloir les clivages politiques et idéologiques pendant l’entre-deux-guerres coupure qui perdurera quarante ans après la Seconde Guerre mondiale. Il faudra attendre la chute du mur de Berlin pour que les confluences l’emportent dans l’Europe des libertés, en proie à de nouveaux débats : l’avenir de l’État providence, avec les risques de remise en cause d’acquis des travailleurs, ou les métamorphoses du droit de la famille, confronté notamment au mariage homosexuel. A l’heure où se pose avec acuité la question du degré souhaitable d’harmonisation dans l’Union européenne, la perspective historique aide à réfléchir sur la diversité et la communauté des droits.

C’est elle qui a donné au Monde les recettes si ce n’est du bonheur, du moins du bien-être. Fred Aftalion décrit dans ce livre les moyens mis en œuvre par cette société pour  parvenir à ses fins et les obstacles qu’elle n’a cessé de rencontrer dans sa progression. Le terme de bourgeois gardant une connotation péjorative, l’auteur a étudié en  particulier les raisons pour lesquelles une si puissante machine à produire des richesses a suscité tant de rancœur et d’animosité et produit ses pires ennemis à l’intérieur d’elle-même. Il exprime l’espoir, qu’une fois son fonctionnement mieux compris, elle pourra enfin dispenser ses bienfaits sans entraves et dans le respect de tous. Un livre de 260 pages au prix de 25 euros.

Harmonies Économiques « Les services s’échangent contre les services », voilà l’une des grandes lois économiques mises en lumière par Frédéric Bastiat. Il la développe dans le présent ouvrage. Or, Bastiat l’a tenu en toute sérénité, étant parvenu à généraliser la fameuse loi de Jean-Baptiste Say selon laquelle « les produits s’échangent contre des produits ». Dans le monde d’aujourd’hui, rien n’est plus urgent que de prendre acte de cette loi de Bastiat qui éclaire, notamment, le phénomène dit de mondialisation. On s’étonnera que la loi n’ait pas influencé les économistes officiels comme cela fut le cas de la « loi de Say ». L’économie semble un enjeu trop sérieux pour que nos démocraties en abandonnent la connaissance aux économistes, la réservant aux seuls penseurs agréés par les hommes de l’État, c’est-à-dire aux socialistes. 336 pages au prix de 29 euros.