Histoire des enfants abandonnés depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours: Le Tour PDF

Deux Hollandais assis sur une tortue aux premières heures de l’histoire de La Réunion. Article détaillé : Histoire ancienne de la Réunion. Après les Portugais, les Anglais et les Hollandais, les Français s’engagent dans l’histoire des enfants abandonnés depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours: Le Tour PDF coloniale.


Extrait : « Dans l’antiquité, la question se posait d’une manière différente. La société païenne ne donnait de soins aux enfants qu’en vue de l’utilité dont ils pouvaient être soit à la famille, soit à l’Etat ; elle attribuait au père le droit de sacrifier son enfant, de le tuer ou de l’exposer. Souvent l’Etat l’obligeait à le supprimer, quand on jugeait que l’enfant était un être inutile ou une charge incommode. »

À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN :

Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants :

• Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin.
• Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

1504  le premier navigateur européen à avoir croisé au large de La Réunion est Diego Fernandez Peteira. Il lui donne le nom de Santa Apollonia. 1649  décembre : Flacourt est séduit par la description de l’île par les mutins. Sur le bateau Le Saint-Laurent, Flacourt prend possession pour la troisième fois de La Réunion. Il y débarque quatre génisses, un taureau et il revient avec des cochons salés. Pendant un siècle, la Compagnie des Indes administre directement l’île Bourbon qui lui est concédée par le Roi de France. En 1665, l’île accueille son premier gouverneur, Étienne Regnault, agent de la Compagnie des Indes.

1665  Étienne Regnault devient chef de la première véritable colonie. L’île Bourbon compte 30 à 35 personnes. La colonie est basée au camp Jacques à droite de l’embouchure de l’étang de Saint-Paul. 1735  Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais devient le premier gouverneur général des îles de Bourbon et de France.

1738  Saint-Denis devient le chef-lieu de l’île au détriment de Saint-Paul. 1754  il y a 3 376 blancs et 13 517 esclaves. 1756  jusqu’en 1763, l’île Bourbon participe au conflit opposant la France à la Grande-Bretagne en Inde. Dans cette période, l’île connaît de nombreux changements administratifs et judiciaires. Sur le plan économique, c’est la période des épices.

L’action de Pierre Poivre a considérablement enrichi et diversifié la flore de l’île. 1767  le 14 juillet, la France récupère officiellement les Mascareignes. 1772  plantation des premiers girofliers dans l’île. C’est une période trouble pour l’île, qui subit les contrecoups des guerres de la Révolution et l’Empire. Les tensions naissent surtout quand l’assemblée coloniale créée par la Révolution refuse d’abolir l’esclavage. L’île Bourbon devient en 1793 l’île de La Réunion. Cependant Napoléon transforme à nouveau le statut de l’île en la plaçant sous l’autorité d’un capitaine général résidant en île de France.