Histoire du Portugal PDF

Grande-Bretagne et devenu au siècle suivant le plus populaire au monde. Il est l’héritier de la soule médiévale, pratiqué notamment dans le Nord-Ouest de la France et dans les Îles Britanniques, et du Histoire du Portugal PDF florentin, des jeux caractérisés par leur violence et leur peu de règles. Les règles de Cambridge sont en octobre 1848 une première tentative d’unification des règles du football.


Dès lors, le football connait une progression continue dans sa pratique. En 1885, le professionnalisme est autorisé en Grande-Bretagne, tandis que les premiers clubs sont créés à travers le monde, particulièrement en Europe et en Amérique du Sud. Les jeux de balle existent depuis l’Antiquité. Chez les Romains on pratique la pila paganica, la pila trigonalis, la follis et l’harpastum.

Terrain de calcio florentin, en 1688. Ce jeu sportif est pratiqué de longue date dans les villages des deux côtés de la Manche. Shrovetide, du nom des Jours gras, est notoire. Si la soule se joue traditionnellement sur des terrains ouverts, l’introduction de l’éducation sportive dans les écoles anglaises nécessite d’adapter ce jeu à des terrains clos. Chaque école définit cependant ses propres règles, ce qui rend les rencontres inter-scolaires problématiques. En codifiant le football, les Britanniques s’inspirent de l’exemple du cricket, un sport collectif structuré de longue date, et imitent l’émergence du baseball aux États-Unis.

Des ligues professionnelles aux championnats et autres coupes, le football n’innove pas. Aston Villa et ses trophées en 1899. C’est la première tentative d’unification des différents codes. En 1855, des joueurs du Sheffield Cricket Club soucieux de pratiquer du sport pendant l’hiver imaginent leurs propres règles de football. Article détaillé : Fédération d’Angleterre de football. Son premier objectif est d’unifier le règlement. Ses règles interdisent notamment de donner des coups de pied aux joueurs et de porter le ballon avec les mains.

La Youdan Cup est la première compétition. La première épreuve à caractère national est la FA Challenge Cup 1872. Neuf ans après la mise en place de règles officielles, en 1863, la taille et le poids du ballon sont normalisés. Jusqu’alors, ces détails faisaient l’objet d’un accord entre les parties concernées lors de la préparation de la rencontre.

Concernant le jeu, le passage du dribbling game au passing game est une évolution importante. Comme Michel Platini aime à le rappeler,  le ballon ira toujours plus vite que le joueur . C’est la version de Charles Alcock, qui situe en 1883 la première vraie démonstration de passing à Londres par le Blackburn Olympic. La finale de la FA Cup en 1905. Le professionnalisme est autorisé en 1885 et le premier championnat se dispute en 1888-1889.

Fédération mais une initiative des clubs cherchant à présenter un calendrier stable et cohérent. Ce premier championnat est professionnel, et aucun club du Sud du pays n’y participe. L’Angleterre est alors coupée en deux : le Nord acceptant pleinement le professionnalisme et le Sud le rejetant. Cette différence a des explications sociales. Le Sud de l’Angleterre est dominé par l’esprit classique des clubs sportifs réservés à une élite sociale. Pendant cinq saisons, le championnat se limite aux seuls clubs du Nord.

Cette compétition s’ouvre progressivement au professionnalisme mais ne peut pas éviter les départs de nombreux clubs vers la League. Contrairement aux sports  nobles  comme le cricket, le tennis, le hockey sur gazon et le rugby, le football n’est pas très développé au sein des clubs sportifs installés dans l’Empire britannique. Les Britanniques jouent pourtant un rôle important dans la diffusion du football, notamment grâce aux ouvriers dépêchés aux quatre coins du monde pour mener à bien des chantiers. Le football est par exemple introduit en Amérique du Sud par les ouvriers travaillant sur les chantiers des lignes ferroviaires. Ainsi, le football s’installe durablement dans des nations comme l’Uruguay ou l’Argentine dès les années 1870-80.

Europe continentale touchés par le football. L’expansion du football est également due à des étudiants ou voyageurs de toutes nationalités ayant effectué des séjours au Royaume-Uni où ils furent initiés au jeu. Les Britanniques sont également déterminants dans l’introduction du football en France. Article détaillé : Fédération internationale de football association. Le but premier de l’Union est de réduire au silence les autres fédérations sportives françaises pratiquant le football, et elle impose dans les textes fondateurs de la FIFA qu’une seule fédération par nation soit reconnue par l’organisme international. Le piège se retourne contre l’USFSA en 1908.