Introduction à la mystique rhénane : D’Albert le Grand à Maître Eckhart PDF

William of Ockham – Introduction à la mystique rhénane : D’Albert le Grand à Maître Eckhart PDF 1341. Guillaume d’Ockham suivit de brillantes études au couvent universitaire d’Oxford, puis à Paris.


1315, la convocation papale l’en a probablement empêché. Ceci explique probablement son surnom de venerabilis inceptor. Université, il fut accusé d’hérésie du fait de ses positions métaphysiques radicales. Maître Eckhart, condamné en 1329, après sa mort. 1324 fut également l’année de révolte de Michele da Cesena contre la papauté. L’archevêque Simone Saltarelli, sur la fresque de la Chapelle des Espagnols, est représenté aux pieds d’Innocent VI, en train d’admonester Guillaume d’Ockham et Michele da Cesena, général des franciscains. Ockham vécut en semi-liberté dans un couvent rattaché à son ordre.

Cette période fut marquée par l’opposition du pape aux franciscains. Les frères les plus radicaux s’unirent au sein du courant des Spirituels. La querelle de la pauvreté débuta. Michele da Cesena en son couvent d’Avignon à l’automne 1327. Les thèses des spirituels sont sujettes à débat.

Certains pensent aujourd’hui qu’ils prêchaient la pauvreté intégrale pour l’Église telle que la souhaitait saint François d’Assise, d’autres qu’ils ne défendaient que le droit des moines franciscains à vivre hors du régime de la propriété. Louis de Bavière proclama la primauté du pouvoir temporel sur le pouvoir spirituel. Il trouva donc de formidables alliés dans le courant des Spirituels. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Ces listes gagneraient à être introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. Expositio aurea : commentaires de l’Isagogè de Porphyre et des Catégories et du De l’interprétation de Aristote.

1333-34 : Tractatus de dogmatibus papae Johannis XXII. 1335-39 : Defensorium contra errores Johannis XXII, papae. 1337 : Tractatus ostendens quod Benedictus XII nonnullas Johannis XXII hereses amplexus est. 1338-40 : An rex Angliae pro succursu guerrae possit recipere bona Ecclesiarum. La clef de voûte de la foi chrétienne est la liberté. Saint François part en Égypte convertir les musulmans Les franciscains s’approprient des églises et obtiennent des privilèges du Saint-Siège. Bulle Quo elongati de Grégoire IX : les Franciscains ont l’usage, non la propriété des biens dont ils jouissent.

Nous sommes, ce vous fait sçavoir, Cil qui tout ont sans rien avoir. Ils se révoltent contre le pape et jettent la dissension dans l’Ordre. 1322 remet en cause le dogme de la propriété de Nicolas III. Le Saint-Siège dénonce la fiction juridique protégeant les Franciscains de la propriété. Ockham à Avignon pour 51 des thèses de ses Sentences.

Affirmer que le Christ n’avait aucun droit est une proposition hérétique. Réponse de Césène à la papauté Ad perpetuam rei memoriam innotescat quod ego, Fr. Les bacheliers doivent jurer qu’ils ignorent la doctrine d’Ockham. 1346 : Louis de Bavière voit son excommunication confirmée. Lettre papale du 20-05-1346 : condamnation de Nicolas d’Autrecourt.

Mort de Guillaume d’Ockham, peut-être de la peste noire. Les Sentences sont un livre de Pierre Lombard. Le livre I est une ordinatio. Les livres II, III et IV sont des reportationes.

Le Prologue est pour Ockham l’occasion d’exposer sa théorie de la démonstration. Son enjeu est théologique et scientifique. Catégories et du De l’interprétation d’Aristote, mais également de l’Isagogè de Porphyre. Ockham développe des problèmes logiques à partir des problèmes théologiques. Une œuvre majeure de Guillaume d’Ockham qui influence ainsi fortement la constitution de la logique moderne. Sa théorie de la suppositio notamment est d’une importance capitale dans son combat contre le réalisme. Ces  questions sur n’importe quoi, n’importe quel sujet  se nourrissent des disputes en Avignon.

Autre ouvrage clef de Guillaume au sein duquel il développe sa conception du droit. Il est divisé en deux traités : 1. Réfutations des preuves allégués par les Johannites. Cet ouvrage, assez court, est ultérieurement devenu la 2e partie du Dialogue. Ockham y explique sa rupture avec le pape à la suite de ses propos sur la pauvreté du Christ. Texte d’une rare violence contre les hérétiques dont Ockham considère que le  pseudo-pape  fait partie. Jean XXII, Ockham affirme que sa rétractation, sur son lit de mort, relative à ses erreurs quant au délai de la vision béatifique a été insuffisante et est par conséquent inopérante.

Bréviloque sur la puissance du pape, également connu sous le nom de  Court traité du pouvoir tyrannique . Empire romain et avoir déclaré la profession de pauvreté des frères mineurs contraire au droit. Dialogue entre un maître et son disciple. Marguerite Maultasche étant nul, le pape n’a aucune autorité pour apprécier la qualité de cette union. Ockham déploie à l’occasion de ce texte des idées extrêmement tranchées sur l’origine et les limites du pouvoir papal.