Italie : atlas routier PDF

Le réseau routier est géré, selon le type de voie, par l’État et les collectivités territoriales, ainsi que par des sociétés concessionnaires. 28 500 km à 11 800 km. Article détaillé : Voies romaines en Italie : atlas routier PDF. L’origine du réseau français est antérieure à la conquête romaine.


Comme l’a rapporté Jules César, ce qui est également confirmé par les découvertes archéologiques, la Gaule possédait un réseau de voies comportant des ponts sur les fleuves permettant de se déplacer rapidement entre les cités. Les gaulois, excellents carrossiers, ne pouvaient se satisfaire de chemins non tracés. Le réseau d’environ 12 000 km de voies romaines a repris en partie leur tracé. Ces voies partiellement pavées avaient pour but de faciliter le déplacement des armées, le commerce et les échanges. Ces voies reliaient Rome aux frontières et aussi les principales cités gallo-romaines entre elles. Article détaillé : Histoire des routes de Gaule au Haut Moyen Âge.

Article détaillé : Histoire de la route en France au Moyen Âge. Avec la chute de l’Empire, l’organisation et les moyens qui permettaient d’assurer l’entretien des routes disparaissent. Les chaussées se dégradent, certaines disparaissent. La répartition des populations, le poids respectif des villes et centres d’affaires, évoluent également, faisant perdre leur utilité à certaines liaisons, tandis que d’autres apparaissent, sans pouvoir être équipées avec les solutions techniques utilisées du temps de l’Empire. Article détaillé : Histoire de la route en France au XVIe siècle.