L’épine du désir PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche La philosophie indienne est un ensemble l’épine du désir PDF systèmes philosophiques originaires de l’Inde. Veda et les Upanishads qui en sont la conclusion. Elles incluent le Cārvāka, l’ ājīvika, le jaïnisme et le bouddhisme. La contribution importante apportée par cette école est sa méthodologie.


La passion des mots, des livres et de leurs auteurs a bercé la trop courte vie de Julien.

C’est la nuit, en écrivant dans ses cahiers d’écoliers qu’il exorcise ses doutes et traduit ses émotions.

“Quelques poèmes tracés de nuit, le temps d’un souffle”.

Ecrit avec une grande sincérité et une sensibilité à fleur de peau, ce recueil étrange et troublant se savoure lentement et continue de vivre bien après l’avoir refermé.

Mais le Nyāya n’est pas simplement une logique. Cependant, la connaissance obtenue par chacun d’eux peut naturellement toujours être valide ou invalide. Dans un sens, le Nyāya est probablement ce qui s’approche le plus, dans le monde indien, de la philosophie épistémologique occidentale contemporaine. Mais il ne faut jamais perdre de vue le fait que les sages du Nyāya ont effectué leurs travaux dans un but spécifiquement religieux. Il s’agit, historiquement, de la première description connue du modèle complet de l’univers, à la fois scientifique et transcendant. Cette philosophie ou métaphysique de Kapila est dite « athée », car celle-ci ne fait pas intervenir une volonté qui anime toute chose, mais seulement la nécessité. Notons également que prakṛti et purusha sont deux principes de nature divergente et complémentaire : prakṛti, la nature est féminine, puruṣa, l’âme est d’essence masculine.

Cette distinction a donné lieu à de multiples élaborations philosophiques complexes qui abondent dans les sciences du yoga. La réalisation ne peut se faire qu’en se libérant de prakṛti, qui mène aux ténèbres de l’ignorance pour se confondre en puruṣa. Leur fonction est d’illuminer, de mettre en mouvement et de limiter. Quand l’équilibre des gunas est rompu, l’ordre du monde évolue. Cette perturbation est due à la proximité du puruṣa et de la prakṛti. Deux principes sont à la base du système sāṃkhya : la prakṛti, qui est un principe général, inconscient, commun à une pluralité de monades conscientes, les puruṣa. Cette école ou système philosophique connu également sous le nom de Sāṃkhya théiste ou Sāṃkhya Yoga a pour chef de file présumé Patañjali considéré comme le rédacteur des Yoga Sūtra, ouvrage de référence de ce système.