L’Éthique PDF

L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, de Max Weber, est une des œuvres fondatrices de la sociologie moderne. Max Weber en donnera une seconde édition révisée, marquée par un nombre important d’ajouts en 1920, en la publiant en tête de ses Gesammelte Aufsätze zur Religionssoziologie. L’œuvre ne fut traduite en français qu’en 1964. D’après Weber, l’Éthique PDF Réforme protestante est à l’origine de l’éthique du travail du capitalisme.


Dans ce livre, Spinoza adopte une méthode de démonstration déductive, calquée sur le mode de la démonstration mathématique, dans laquelle des propositions, démonstrations, scolies et lemmes succèdent aux définitions, axiomes et postulats. Si ce procédé d’exposition en fonction d’un « ordre géométrique » a pour but de conférer aux raisonnements développés dans l’ouvrage la plus grande rigueur possible. Le livre aborde successivement les thématiques de Dieu, de l’âme, des passions (ou affects), du conatus, de la servitude de l’homme, et enfin de la possibilité et des moyens pour l’homme d’accéder à la liberté et la béatitude.

Certaines familles, villes et régions étaient déjà riches avant la réforme protestante. Elles se tournèrent plus tôt vers les Églises réformées. L’essai est divisé en deux parties. La notion de Beruf, à la fois métier et vocation, chez Luther. Les fondements religieux de l’ascétisme séculier. L’avant-propos ne se trouve que dans la deuxième édition de 1920. Allemagne, Weber émet des hypothèses qui expliqueraient ces différences.