La Côte d’Azur : Restaurants tendance PDF

Les habitants des anciennes communes sont appelés Peyrescans à Peyresq, les Collaincs à La Colle-Saint-Michel. Vue d’ensemble de Thorame-Haute et du Verdon. La Côte d’Azur : Restaurants tendance PDF de Serpegier et rochers de Chaudeirolles. On trouve sur les sommets de plusieurs montagnes de la commune, notamment Cheïnet mais aussi du côté de Peyresq des fossiles en nombre.


Il n’est de région française parée d’autant de couleurs et de charme que la Côte d’Azur. Depuis toujours, ses plages méditerranéennes et le glamour de ses festivals de cinéma et de jazz qui s’y organisent, ont inspiré artistes et écrivains. Ce guide pratique exaltant un aspect de plus de la région, nous invite dans 21 des restaurants et bars les plus renommés de Nice, Cannes, Saint-Tropez, etc. au gré d’une sélection d’excellentes recettes de leurs chefs, d’adresses utiles avec un plan de situation à la clé.

Le point culminant se situe sur la montagne du Grand Coyer à 2 693 mètres d’altitude. Le point le plus bas correspond au lit du Verdon autour de 971 m. La commune est la plus en aval du Haut-Verdon. Thorame-Haute se caractérise par l’étendue de ses terres agricoles plutôt inhabituelle dans les vallées alpines encaissées, et par son site orienté est-ouest, ce qui permet un bon ensoleillement. Les villages de la vallée du Haut Verdon se caractérisent par un relief montagnard, une pluviométrie élevée, des précipitations irrégulières et souvent orageuses, avec l’hiver de fréquentes chutes de neige. C’est un climat d’un type continental aux écarts de température entre la chaleur durant l’été et le froid pendant l’hiver, classés Cfb dans la classification de Köppen et Geiger : méditerranéen et montagnard. Vaïre, dont les sources se situent sur son territoire à l’est vers les limites de la commune.

Faune : Les animaux que l’on rencontre sont essentiellement des mammifères d’altitude tels le chevreuil, le mouflon et surtout le chamois, qui est plus répandu et chassé. On trouve aussi de nombreux sangliers et quelques cerfs. Les reptiles sont également très présents avec la couleuvre à collier, la vipère aspic ou encore le lézard vert. Flore : Les arbres les plus fréquents sont les pins et les mélèzes en altitude on trouve aussi des espèces de feuillus.

La commune se compose de plusieurs villages, hameaux et lieux-dits ayant chacun leur identité. La Colle-Saint-Michel et Peyresq qui ont été rattachés en 1974. Le village de Thorame-Haute se compose du chef-lieu proprement dit, village de moyenne montagne situé sur la rive droite du Verdon. Le Riou constitue quant à lui un véritable faubourg situé au-dessus du reste du village.

Il a pris le nom du cours d’eau qui traverse le village. De par sa structure il constitue « un village dans le village » avec ses rues ordonnées et ses deux fontaines. Autrefois, on y trouvaient un four communal et la chapelle Saint-André. Le nom du Riou n’est toutefois plus porté sur le cadastre actuel. De nouveaux autour du centre ancien. Thorame-Haute-Gare : s’y trouve la seule gare du Haut Verdon, la chapelle de Notre-Dame de la Fleur, quelques maisons autrefois affectées au personnel du chemin de fer et un ancien hôtel-restaurant.

La Rivière : à proximité de la gare, ce hameau ce compose de plusieurs maisons dont la plupart sont en ruine, d’autres régulièrement occupées. On y trouvait autrefois un four communal et la chapelle Saint-Louis. Il se compose de plusieurs bâtiments de ferme et d’habitation, ainsi que d’une citerne et d’un four, pour la plupart disparu. Digne-Nice, puis plus tard, une colonie de vacances. On trouve également une source temporaire et de petites grottes à proximité qui donnent accès au système souterrain de la Font Gaillarde. Verdon parmi lesquelles : Plan-de-Verdon, l’Iscle, Font-Chaude où se trouve le camping municipal du même nom.

Guillaume à plus de 1 500 m d’altitude. La Colle-Saint-Michel et Peyresq sont deux anciennes communes ayant fusionné entre elles en 1964 sous le nom de Saint-Michel-Peyresq, cette nouvelle commune est ensuite rattachée à Thorame en 1974. Peyresq situé à 1 525 m d’altitude se caractérise par son site exceptionnel et son architecture montagnarde rénovée grâce à une restauration à partir des années 1960. Perché sur un rocher, le village surplombe la vallée de la Vaïre. 908 à partir de l’intersection de La Colle-Saint-Michel et en direction d’Allos. La départementale 2 rejoint également Saint-André-les-Alpes par la vallée de l’Issole en traversant la commune et de Thorame-Basse. 52 également à partir du lieu-dit L’Iscle, sur environ 2 km jusqu’au village, elle se situe dans le prolongement de la Grand Rue, et l’ancien chemin de Colmars.