La Condition foetale: Une sociologie de l’engendrement et de l’avortement PDF

Luc Boltanski est un sociologue français né le 4 janvier 1940. Il la Condition foetale: Une sociologie de l’engendrement et de l’avortement PDF directeur d’études à l’EHESS. Luc Boltanski est né en France dans une famille juive originaire de Russie.


Pratique universellement répandue, l’avortement est légalisé en France, à l’instar de la majorité des pays occidentaux. Introduit de ce fait dans l’espace public, il demeure néanmoins confiné dans l’espace de l’officieux, par suite d’une sorte de pacte tacite, de mauvaise foi sociale. S’appuyant sur une centaine d’observations recueillies à l’hôpital et quarante entretiens approfondis avec des femmes ayant connu l’expérience de l’avortement, sur des données empruntées à l’histoire et à l’anthropologie, Luc Boltanski explique ce refoulement. L’avortement doit rester dans l’ombre car il révèle une contradiction au foyer du contrat social celle qui oppose le principe de l’unicité des êtres et le postulat de leur nature remplaçable, sans lequel nulle société ne se renouvellerait démographiquement. Luc Boltanski est alors conduit à poser la question de l’engendrement et analyser les contraintes essentiellement symboliques qui président à l’entrée des êtres humains dans la société. Des contraintes antinomiques que différents types d’arrangements sociaux tendent à estomper. Ce qui fait un être humain, ce n’est pas le fœtus, inscrit dans le corps, mais son adoption symbolique. Or, cette adoption suppose la possibilité d’une discrimination entre des embryons que rien ne distingue. Le caractère arbitraire de cette discrimination est au plan social, et parfois individuel, difficilement supportable. La contradiction, montre Luc Boltanski, est rendue vivable par une sorte de grammaire des catégories : au fœtus projet – adopté par les parents qui, grâce à la parole, accueillent l’être nouveau en lui donnant un nom – s’oppose le fœtus tumoral, embryon accidentel et qui ne sera pas l’objet d’un projet de vie. Grammaire, expérience mise en récit et perspective historique se nouent ici pour faire de l’avortement, rendu depuis des décennies politiquement légal, une expérience désormais socialement audible.

Pendant la guerre d’Algérie, Luc Boltanski est militant anti-colonialiste. Les premières recherches de Luc Boltanski sont menées dans le cadre du Centre de sociologie européenne, dirigé par Raymond Aron puis Pierre Bourdieu. Ses premiers travaux sont orientés par l’influence du cadre théorique bourdieusien. Au début des années 1970, Boltanski devient maître-assistant à l’École des hautes études en sciences sociales. Il participe à la fondation de la revue Actes de la recherche en sciences sociales. Parallèlement à son travail en sciences sociales, il écrit et publie des ouvrages de poésie et, plus récemment, des pièces de théâtre.

La nuit de Montagnac et La nuit de Bellelande. 2012, Énigmes et complots : Une enquête à propos d’enquêtes. En 2017, il publie avec Arnaud Esquerre Enrichissement. Les cadres : La formation d’un groupe social en 1982 et Le nouvel esprit du capitalisme, rédigé avec Ève Chiapello, en 1999. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Voir quels sont les éléments qui rapprochent ou divisent les personnes autour d’un même objet, et l’analyse des processus par lesquels celles-ci arrivent in fine à un accord perçu, reconnu et voulu consciemment comme tel, voilà une des caractéristiques de l’approche de Boltanski.

Boltanski devient alors l’un des principaux représentants de la sociologie pragmatique française, considérant que l’homme fait la  société  et que les acteurs sont compétents pour prendre position, juger, dénoncer, critiquer, en rendre compte. C’est aussi un premier passage de la sociologie pragmatique vers une sociologie critique renouvelée, dans ce cas une critique du capitalisme. Un art moyen : Essai sur les usages sociaux de la photographie, Paris, Minuit, coll. Le Bonheur suisse : d’après une enquête réalisée par Isac Chiva, Ariane Deluz, Nathalie Stern, Paris, Minuit, coll. L’Amour et la justice comme compétences. Le nouvel esprit du capitalisme, avec Ève Chiapello, Paris, Gallimard, coll.

Une sociologie de l’avortement et de l’engendrement, Gallimard, coll. Précis de sociologie de l’émancipation, Paris, Gallimard, coll. Vers une approche pragmatique de la domination , en collaboration avec Philippe Corcuff, in P. Débats sociologiques et contrepoints philosophiques, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. Une enquête à propos d’enquêtes, Paris, Gallimard, coll.