La Doris (1930-1940) : Histoire d’un sous-marin perdu PDF

Cet article est une ébauche concernant une commune de la Seine-Maritime. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes la Doris (1930-1940) : Histoire d’un sous-marin perdu PDF France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune. Les plus beaux villages de france.


La Doris a disparu corps et biens le 8 mai 1940, torpillée par le sous-marin allemand U-9. C’était pendant la campagne de Norvège et le sous-marin français opérait alors en mer du Nord sous commandement britannique. Son épave, au large des côtes hollandaises, n’a été découverte qu’en août 2003 par deux plongeurs néerlandais. Se fondant sur les archives navales tant françaises que britanniques, allemandes et néerlandaises, le fils du commandant de la Doris a rassemblé dans ce livre abondamment illustré, des documents et des récits jusqu’alors inédits. Uhistoire commence en 1930. Elle raconte le séjour du sous-marin à la base anglaise de Harwich, les circonstances détaillées de sa fin tragique ainsi que la découverte de son épave et les cérémonies d’hommages aux disparus célébrées en 2004 en mer du Nord puis à Brest en présence de leurs familles.

Elle est baignée par la Veules, plus petit fleuve de France dont la longueur du cours atteint 1 149 m. Le village et les falaises, vue vers l’ouest. Le transfert du nom d’un cours d’eau au nom d’un lieu est fréquemment observé, ainsi trouve-t-on en Seine-Maritime : Dieppe, Fécamp, Eu, etc. Dès 1840, l’actrice de la Comédie-Française, Mademoiselle Anaïs, entraîne dans son enthousiasme le comédien Étienne Mélingue. Haute-Normandie :  Je pense que ça devrait être la côte d’Albâtre, plus particulièrement la ville de Veules-les-Roses. Deux représentants des coloristes écossais Samuel Peploe et John Duncan Fergusson y ont aussi posé leur chevalet. Veules subit l’avancée destructrice de la Panzerdivision de Rommel les 11 et 12 juin 1940 touchant surtout le front de mer.

Le 30 septembre 2017, Veules-les-Roses est classée par l’association des plus beaux villages de France, devenant le 157e membre de l’association et le 1er membre de Seine-Maritime. Dans son communiqué, l’association précise : « L’histoire est belle et l’issue, quasi inattendue pour l’un des plus anciens villages du pays de Caux. Les données manquantes sont à compléter. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pêqueux à marée basse tendant des verveux et faisant une marée de crevettes au pousseux. Veules, la pêche a été une activité importante durant les décennies passées. L’activité de nos jours s’est enrichie, outre le développement de la cressiculture dans les sources de la Veules, par la production d’huîtres au pied des falaises.