La Quintinie m’a dit… – 2 – Le crime du Prince PDF

Au moins a-t-il le mérite de bien en refléter tant l’esprit que la lettre. On la Quintinie m’a dit… – 2 – Le crime du Prince PDF demande déjà quel en sera celui du tome suivant annoncé.


En cette année 1683, Adam de la Borde continue de noter dans son Cahier les succès, les inquiétudes et les travaux du Potager Royal de Versailles, dont il est un des responsables, et aussi les joyeux moments avec ses compagnons : chevauchées aux alentours de Versailles, bains impromptus dans le Grand Canal, découvertes des gravures grivoises des Menus Plaisirs…

Mais les événements se précipitent à Versailles : la reine Marie-Thérèse meurt, la jolie Florine, amante d’Adam, est assassinée ; bientôt, le ministre Colbert meurt à son tour.

Nul ne semble savoir qui a tué Florine, ni même s’y intéresser. Adam veut savoir, pourtant, même si son cœur est bientôt pris de nouveau. Ce nouvel amour n’est pas lui-même sans danger. Menacé, Adam refuse de céder et comprend rapidement que son ennemi est infiniment plus puissant que lui.

Adam sera-t-il chassé du Potager ? André Le Nôtre, Jean-Baptiste de la Quintinie, qui intercèdent pour lui auprès du roi, pourront-ils l’emporter sur les exigences d’un Prince ?

La loi formelle et son influence sur la création artistique et littéraire. Qu’est-ce qui distingue une autobiographie d’un  essai autobiographique  à la Drillon, tel que son livre est sous-titré ? La composition en éclats de mémoire séparés par un blanc, un mot-clé en marge à chaque fois pour en dire la nature, et l’inscription dans le fil du texte de brefs  souvenir-tableau  qui achèvent de bousculer la chronologie. S’en dégage une sonorité particulière qui rend si attachante cette émeute de réminiscences. Encore que sa mère, qui avait la haine de Voltaire et la passion du nobiliaire, vaut le détour. Peut-être pour cela qu’il vénère en lui le fondateur de la langue française moderne, le père du rythme jusqu’à ce que Proust et Céline le dynamitent. Au fond, il a eu des parents, a été à l’école, a eu des crises d’adolescence, a connu gauchement ses premiers émois sexuels comme tout le monde, seulement un peu plus ce qui l’autorise à en faire une épopée.

Il faut bien du talent, une ironie mordante, le goût du portrait piquant et un zeste de cruauté dans la description de certains de ses contemporains pour surprendre le lecteur en se livrant à un exercice aussi convenu. On retiendra aussi son attachement à l’injustement négligé André Suarès. On ne saurait mieux dire, d’autant qu’il y revient de temps en temps lorsqu’il reconnaît s’être royaumé en Barrès, sa Colette Baudoche fut-elle  un Silence de la mer pour vieux cons , mais qu’importe puisque sa phrase  fluide, simple, élégante, c’est du miel . Après Halloween le Black Friday ! Encore un effort et nous fêterons le 4 juillet l’Independence Day. Cadence est un délice pour qui goûte les aventures de la langue française. Son éditeur, qui l’a publié un 15 novembre, entre les prix littéraires et les fêtes de Noël, a dû penser que les amateurs ne seraient pas nombreux.

Rassemblons donc nos forces pour le démentir. Tout individu porte en lui son propre mystère. Péguy est peut-être l’une des principales clés du mystère Drillon. Il fallait qu’un bâton de chaise fût bien fait. Il ne fallait pas qu’il fût bien fait pour le salaire ou moyennant le salaire, il ne fallait pas qu’il fût bien fait pour le patron, ni pour les connaisseurs, ni pour les clients du patron, il fallait qu’il fût bien fait lui-même, en lui-même, pour lui-même, dans son être même . Jacques Drillon lors d’un enregistrement à France Musique avec le chef d’orchestre Emmanuel Krivine  photo D. Arasse:c’était une ficelle des plus convenues et pédantes pour faire dériver les commentaires.

Lavande,se sera passionnant d’en parler avec vous, si vous êtes concernée par le problème. Le film pose beaucoup de questions. C’est tourné avec tact, pudeur, justesse et, du début à la fin, on flotte dans une bulle protectrice. Tous comptes faits, je pense que j’irai le voir samedi si je ne vais pas inspecter mes GJ et étudier le nouveau MO. J’aime beaucoup le comédien qui joue le bébé dont j’ai vu qq images.