La Turquie à la conquête de l’Europe PDF

1944 avec le retrait des troupes allemandes de la partie continentale du pays. Cependant, la Turquie à la conquête de l’Europe PDF quelques îles, comme en Crète, les garnisons allemandes restent présentes jusqu’en mai-juin 1945.


En 1453, après une résistance héroïque, Constantinople tombait aux mains du sultan Mehmet II qui la pilla, massacra ses habitants et en fit la capitale de l’Empire ottoman. Byzance disparaissait. En 1529, les Turcs pénètrent au cœur d’une Europe divisée, et mettent le siège à Vienne, capitale du Saint Empire. La résistance des Européens s’organise mais il fallut trois siècles aux peuples des Balkans pour, se libérer de l’occupation ottomane. Aujourd’hui la Turquie s’éveille. Fière de son identité islamique, forte de sa position dans l’Otan elle veut forcer les portes de l’Union Européenne. Pourquoi cette insistance des Turcs à entrer en Europe dont la civilisation leur est étrangère ? Quelles forces permettront aux Européens de résister ? Quatorze siècles d’histoire nous l’apprennent. L’ambition du géant eurasiatique n’est-elle pas de réaliser le grand rêve, momentanément interrompu, de conquête d’une Europe affaiblie ?

Quelle politique allemande pour la Grèce occupée? En mars 1941, une nouvelle offensive italienne échoue, et l’Italie est à nouveau humiliée. L’attaché militaire allemand à Athènes assurait qu’un faible contingent allemand aurait suffi pour tenir la Grèce, à condition qu’il n’y ait pas d’occupation italienne. Pour l’Allemagne, la Grèce n’a pas l’importance stratégique que peuvent avoir d’autres pays conquis, tels la Norvège. Finalement, c’est une triple occupation qui s’installe.