Le message de Bouddha : Enseignements spirituels PDF

Please forward this error screen to troy. Un guide, soit-il exceptionnel, ne peut tout au plus que nous en indiquer le message de Bouddha : Enseignements spirituels PDF direction. Comme la question est d’importance, une sage prudence est de mise. Ces personnes sont-elles toutefois toutes fiables ?


De nos jours où la sérénité semble autant désirée qu’inatteignable, les enseignements de Bouddha à propos de l’éducation spirituelle sont immédiatement applicables au quotidien. Pratiquée depuis plus de 2500 ans, la voie préconisée par Bouddha est vaste et comprend, entre autres, des sujets tels que  » se libérer de la souffrance « ,  » réduire le stress « ,  » savoir se décider  » et  » vivre une vie paisible « . Selon lui, il ne faut jamais rien accepter ou suivre sans l’avoir expérimenté au préalable. De tels buts nobles méritent notre attention : puissions-nous consacrer quelques instants de notre vie à la lecture de ces messages, à la réflexion et… pourquoi pas, à la pratique !

Le hasard conditionne-t-il ma vie ? Le Yoga par le Sankhya, le savoir qui discerne. Kunti, procure les sensations du chaud et du froid, de la joie et de la peine. Nous savons que les corps ont une fin. Les propos qui te furent tenus s’entendent selon le Sankhya. Entends les maintenant selon le Yoga.

En cette voie aucun effort n’est vain et nul obstacle existe. En d’autres mots : mouvement, repos et harmonie. N’agis pas dans l’attente des fruits de l’action, ni ne te fixe dans l’inaction. Yoga par l’action, pour les hommes d’action. Accomplis donc, sans attachement, l’action que ton devoir te dicte. Tous les actes sont de fait accomplis par les gunas de la nature.

Que celui dont le savoir est complet ne perturbe l’ignorant dont le savoir n’est que partiel. Attrait et aversion se situent dans l’objet des sens. Que personne ne soit sous leur emprise. Ce sont eux les obstacles sur la voie.

Kunti, le constant ennemi du sage. Les sens, le mental et l’intelligence sont ses assises, dit on. Ombrageant ainsi la sagesse, il induit en erreur le soi corporel. Plus subtil qu’eux est le mental. Soi immuable l’homme peut parfaire ses actes. Insondable est la voie de l’action. Celui qui voit l’inaction dans l’action et l’action dans l’inaction est un sage parmi les hommes.

Tous les actes, sans exception, se transforment en connaissance. En ce monde rien ne purifie davantage que cette connaissance de soi. Dites-moi clairement lequel est le meilleur. En observant ses sens il constate simplement que ce sont eux qui agissent envers leurs objets. C’est la nature qui s’en charge. Yoga est celle de la pratique. Yoga, et pour lui seulement, le repos est la voie.

De celui qui ne l’a pas conquis, le soi est le pire ennemi. Jamais je le perdrai ni ne me perdra-t-il. Kunti, car elles vont et viennent. Cette illumination naturelle et soudaine causa un changement radical dans le parcours de Gautama. Adam ou de la mise en mouvement de la roue de samsara.