Le Moyen Âge au cinéma – Panorama historique et artistique PDF

Une du Figaro le 4 août 1914, le lendemain de la déclaration de guerre de l’Allemagne à la France. Premier numéro, daté des « 1er le Moyen Âge au cinéma – Panorama historique et artistique PDF 14 » janvier 1826.


Le Moyen Âge nous a légué un réservoir de récits, un trésor d’anecdotes et de situations, une galerie de personnages et un répertoire de motifs et de situations visuelles propices à la création cinématographique.
De Jeanne d’Arc de Georges Méliès au Nom de la Rose de Jean-Jacques Annaud, en passant par Robin des Bois de Alan Dwan et Kingdom of heaven de Ridley Scott, cet ouvrage dresse un vaste panorama du cinéma d’inspiration médiévale ou dont l’action se situe explicitement au Moyen Âge : un Moyen Âge vulgarisé, revisité, hérité et transmis par une longue chaîne d’œuvres et de représentations qui ont évolué tout au long du vingtième siècle. Plus de 100 ans de cinéma qui nous renseignent moins sur cette période phare de notre histoire que sur notre propre identité.

Le Figaro est un journal quotidien français fondé en 1826 sous le règne de Charles X. Il est à ce titre le plus ancien quotidien de la presse française encore publié. Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. Le Figaro bénéficie de subventions de la part de l’État français. Le Figaro comporte d’autres références au personnage dont il tire son nom, comme  Figaro-ci, Figaro-là , Le Barbier de Séville.

Le journal est le point de jonction de plusieurs grands courants d’idées ancrés à droite ou au centre droit. L’un des slogans de sa campagne publicitaire de 2005 était  en matière d’économie nous sommes pour le libre-échange. La rédaction du Figaro est très attachée au principe de protection des sources d’information des journalistes. Action de la Société du Figaro, 13 juin 1923. Aîné de la presse française avec la Revue des deux Mondes, Le Figaro fait partie des plus vieux journaux du monde. 1827 pour la somme de 30 000 francs à Victor Bohain.

Son directeur Victor Bohain y gagne alors une place de préfet de la Charente. En 1832, les éléments républicains du vieux titre étant neutralisés et écartés, Le Figaro est racheté par les monarchistes pour contrer un front satirique mené par La Caricature. Fin 1833, jusqu’en 1854, l’ ancien Figaro  essuie neuf échecs lors des différentes tentatives de relance. Malheureusement pour le petit journal, les causes de sa vogue sont aussi celles de sa décadence. Un jour il ne donne plus juste la note de l’opinion, de ce moment il est perdu. Lui, si fort pour démolir, il est impuissant à édifier.

L’essaie-t-il, il devient grotesque, ridicule même. Peut-être l’épilogue est-il pour ce quotidien de devenir un journal respecté et de restaurer sa position d’électron sur l’échiquier politique. Hippolyte de Villemessant a fait du Figaro une nouvelle force dans le champ littéraire. Le journal est surtout parisien et littéraire. Dès la parution des Fleurs du Mal en 1857, Gustave Bourdin réagit avec virulence dans les colonnes du Figaro du 5 juillet 1857 :  Il y a des moments où l’on doute de l’état mental de M. Des chroniques littéraires aux petites annonces, la bourgeoisie française se reconnaît dans Le Figaro comme les milieux populaires se retrouvent dans les colonnes des  quatre grands  de l’époque.

Durant l’année 1863, un concurrent quotidien apparaît : Le Petit Journal. En réaction, Hippolyte de Villemessant crée L’Événement, quotidien lui aussi, refusant d’engager Le Figaro dans la bataille. Il connaît aussitôt du succès grâce à des contenus variés et de qualité. Le Figaro est l’un des premiers journaux à publier des grands reportages réalisés sur place, en France ou à l’étranger, par ses propres journalistes. Henri Rochefort laisse libre cours à son talent de satiriste.

L’apparition d’un tel journal s’explique par la libéralisation de l’Empire. Cependant, Henri Rochefort frise la censure. Lors de la Commune de Paris, le journal prend position contre celle-ci. Il est le premier journal supprimé par la Commune, mais reprend ses publications lorsque celle-ci est finalement vaincue. Le Figaro se crée ainsi un public d’aristocrates et de bourgeois.

Le 17 avril 1879, Le Figaro paraît encadré de noir : Hippolyte de Villemessant est mort la veille à Monte-Carlo. De nombreuses personnes se rendent à ses funérailles. La Belle Époque est l’âge d’or de la presse en France. Après la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881, le journal bénéficie du développement technique des machines de presse et de l’alphabétisation de la population française. Les écrivains deviennent des journalistes courtisés. Article détaillé : Presse et édition dans l’affaire Dreyfus. Le directeur du titre, Fernand de Rodays, est persuadé de l’innocence de Dreyfus et laisse publier nombre d’articles en faveur du capitaine Dreyfus.

Le 14 novembre 1897 est publié le dossier de Scheurer-Kestner qui présente le capitaine comme une victime d’une erreur judiciaire. Supplément littéraire du dimanche du Figaro en 1894. Zola au Figaro, caricature de Hix, dans Le Grelot du 10 janvier 1881. Figaro illustré no 197, du 1er août 1906.