Le vin au naturel : La viticulture au plus près du terroir PDF

Si ce bandeau le vin au naturel : La viticulture au plus près du terroir PDF’est plus pertinent, retirez-le. Cet article présente des problèmes multiples.


Vin au naturel, vin naturel, vin nature: l’idée est d’abord de marquer la rupture avec la viticulture intensive, aussi peu respectueuse du sol, de la plante et du terroir que du consommateur. Cette idée prospère sur le terreau d’une viticulture globalement soumise aux exigences productivistes de l’industrie agro-alimentaire, et jugée comme telle inacceptable par une part non négligeable des vignerons de France et d’ailleurs. Le vin « naturel » rejoint la notion de culture « biologique », mais avec un projet étendu à l’ensemble du processus de production du vin, de la vigne à la mise en bouteille, associant ainsi dans une même démarche le travail du viticulteur et celui du vinificateur, réunis en une seule personne, le vigneron. Le vin « naturel » résulte du choix d’une agriculture qui s’adapte aux écosystèmes, à l’opposé d’une industrie agroalimentaire qui veut adapter les écosystèmes. Loin de la conception industrielle qui use et abuse des engrais, des pesticides, des levures et bactéries « sélectionnées », du sucre de chaptalisation, du soufre, des acidifiants, etc., il s’agit donc de la prise en compte de cette matière vivante qu’est le vin. Là où beaucoup d’approximations entourent l’idée de vin  » naturel « , voici un livre essentiel qui apporte un éclairage précis, synthétique et documenté: Savoir de quoi on parle, mettre de l’ordre dans toutes les notions évoquées la plupart du temps sans grand sérieux, Comprendre la vie complexe du vin et les dangers que peuvent rencontrer des vins « naturellement » plus délicats, Faire l’état des lieux d’une mouvance qui s’est constituée dans une pluralité de choix, mais toujours dans un esprit commun de prise en compte du caractère vivant du vin.

Vous pouvez aider à l’améliorer ou bien discuter des problèmes sur sa page de discussion. Cet article ne cite pas suffisamment ses sources. La réorganisation et la clarification du contenu sont nécessaires. L’appellation  Vigne  s’applique en français à plusieurs taxons distincts. La plupart des vignes sont des plantes grimpantes des régions au climat tempéré ou de type méditerranéen. On y trouve le genre Vitis.

Ces vignes domestiques sont largement cultivées pour leur fruit en grappes, le raisin, que l’on mange ou dont on tire un jus, le moût, qui devient du vin après fermentation. Les vignes-vierges font également partie de la famille des Viticeae. Les vignes de cette famille développent un important polymorphisme génétique selon les cépages et espèces. C’est la principale espèce de vignes cultivée en Europe et dans le monde. Une description fine des variations de forme des feuilles et des fruits est nécessaire pour identifier les cépages de la vigne domestique : c’est l’objet de l’ampélographie. Toutes les vignes cultivées en viticulture sont des cultivars issus de diverses sous-espèces du genre Vitis, principalement celles de l’espèce Vitis vinifera. Articles connexes : Viticulture, Cépage et Histoire de la vigne et du vin.

Une parcelle agricole plantée de vignes ou un ensemble plus ou moins important de ces parcelles est dénommé vignoble. Article connexe : Cuisine des produits de la vigne. Le bois des ceps de vigne, d’un grain très fin, se conserve longtemps et sert à fabriquer divers objets, notamment des cannes. Dans son acception initiale, le néologisme viniculture désigne l’ensemble des activités consacrées à la production de vin, en incluant la viticulture. L’Œnologie est la discipline de l’agronomie traitant de l’ensemble des sciences et techniques se rapportant à la viticulture et à la viniculture.

Un pied de vigne qui n’est pas greffé est dit franc de pied ou à pied franc. La majorité des cépages est issue de la sous-espèce Vitis vinifera subsp. Le raisin de Vitis labrusca peut être vinifié mais donne un vin foxé, dont le goût rappelle la framboise. La viticulture est l’activité agricole consistant à cultiver une certaine variété de vigne produisant un fruit pour la consommation humaine : le raisin. Selon les régions, elle peut s’étaler jusqu’à la fin du printemps, notamment dans les régions où il peut y avoir des gels tardifs. C pendant un certain laps de temps.

Presque toutes les techniques de greffage sont appliquées sur la vigne. Article détaillé : Liste des maladies de la vigne. Azote : Elle se manifeste par des feuilles petites et pâles, voire jaunâtres. Bore : Les feuilles ont un aspect crispé, épais. Les sarments présentent des déformations et des écorces anormales. Magnésium : Les feuilles de la base surtout, présentent des décolorations inter-nervaires. Se manifeste tardivement en saison, à partir de la véraison.

Honoré Daumier  Faut que je regardions comment qu’murit le raisin : y’ longtemps que j’avions point vu ça ! Auxiliaires : Phytoseiidae ou typhlodromes : Typhlodromus pyri et Kampimodromus aberrans. La prise en compte des facteurs température et hygrométrie permet de limiter le nombre et, surtout, la quantité des produits de traitement contre les maladies, concurrents et parasites de la vigne. L’agriculture bio, qui se développe, est une alternative aux pesticides de synthèse, mais n’a pas réglé le problème des impacts de l’usage répété des traitements au cuivre. Ceps de blanc planté vers 1610 à Reims. La production mondiale s’établit à 276 millions d’hectolitres en 2000.

Les exportations portent sur 63 millions d’hectolitres. On assiste à un développement important du tourisme vitivinicole – ou œnotourisme – qui permet la valorisation économique et culturelle des vignobles de France. Article détaillé : Vigne dans la culture. La vigne a souvent été utilisé dans l’art, accompagnant par exemple Bacchus. On retrouve une utilisation particulière : la feuille de vigne. Beaucoup des espèces suivantes sont toxiques.

Elles n’ont de vigne que le nom. Ces plantes, qui se rapprochent vaguement de la vigne par le port, la forme des feuilles ou des fruits, portent également en français le nom de vigne. Vigne, la clématite, Clematis vitalba L. Biologie et écologie de la vigne.