Les aigles en hiver : Russie 1812 PDF

D’anciennes communautés juives sont attestées en Crimée et sur le littoral oriental de la mer Noire, alors que les tribus slaves ne se sont pas encore politiquement constituées. Juifs privilégiés s’établissent légalement à Saint-Pétersbourg, Moscou les aigles en hiver : Russie 1812 PDF d’autres villes de Russie. Un grand nombre de Juifs les rejoignent illégalement. Ainsi, pendant ce siècle et demi, dans ce territoire, la communauté juive prospère et développe ses propres traditions théologiques et culturelles, tout en faisant face à des persécutions politiques et antisémites.


1812… Pour ruiner le commerce maritime de l’Angleterre, qui finançait toutes les coalitions contre la France, Napoléon avait instauré en 1806 le Blocus continental, auquel le tsar Alexandre, vaincu à Austerlitz et à Friedland, s’était engagé à adhérer par le traité de Tilsit de 1807.
Mais depuis longtemps, Alexandre ne respectait plus le traité, et les productions anglaises, arrivant par navires entiers dans les ports russes, se répandaient dans toute l’Europe.
Alors, au mois de juin, une Grande Armée cosmopolite de 400 000 hommes se mit en route vers les terres inconnues de la Russie, et, pas à pas, comme si nous en faisions partie, nous la suivons depuis son départ en fanfare jusqu’à sa fin dramatique.

Dans cette vaste fresque tumultueuse, qui se lit comme un roman, Jean-Claude Damamme met en scène une distribution éblouissante de soldats, de diplomates, d’espions, de politiciens et de souverains, pris dans le tourbillon de la politique et de la guerre, et menés par deux adversaires formidables : Napoléon et Alexandre.
Le réalisme saisissant du récit parvient à faire partager au lecteur les angoisses, le désespoir, les souffrances inouïes de ces hommes, et leur acharnement à survivre coûte que coûte par des températures de moins 30°C, fût-ce au prix, devenu dérisoire, de la vie de leurs compagnons d’infortune.
L’auteur fait ici revivre dans leur grandeur, leur misère, leur déchéance parfois, leur abnégation souvent, les personnages qui, pour certains, surgissent, flamboyants, ou, pour d’autres, se glissent, discrets, dans la terrible aventure.

Les Aigles en Hiver – Russie 1812 est l’histoire, comme on ne l’avait jamais écrite, d’une odyssée gigantesque qui reste sans équivalent.

Carte de vœux de 1909 – les Juifs américains accueillent les émigrants de l’Empire russe. La posture des deux aigles est signifiante. Simon Doubnov considère les Juifs comme des victimes par excellence de l’autocratie tsariste, qui fait régner un antisémitisme d’État. Juifs par l’État russe avec la politique globale envers les autres minorités de l’empire.

AEC, après la conquête de l’Asie par Alexandre le Grand. Les Juifs, profitant de l’expansion économique et commerciale s’établissent dans diverses communautés grecques, particulièrement dans les villes maritimes. Les Juifs de Crimée s’étendent au cours des siècles suivants vers l’est et le nord. Les parties orientales de l’Ukraine, du Don à la Volga et au Dniepr, sont absorbées par le royaume khazar au cours de son expansion et attirent particulièrement les Juifs. Une tradition voudrait faire de Kiev une ville fondée par les Juifs.

La population karaïte bénéficie d’un statut social et économique assez favorisé par rapport à celui des populations juives rabbanites auxquelles il est interdit de se convertir au karaïsme. D’autre part, les Juifs, fuyant les persécutions qu’ils subissent en Allemagne, s’installent en Pologne et en Lituanie. En 1321 Kiev, la Volhynie et la Podolie sont conquises par Gediminas, grand-duc de Lituanie, qui accorde aux Juifs de ces territoires les mêmes droits que ceux de ses sujets juifs de Lituanie. En 1388, la charte de Vytautas le Grand accorde aux Juifs de Kiev et des autres principautés russes la pleine citoyenneté.