les mythes de l’apotre saint-jacques PDF

C’HOARI AN DRO : KAOUD PERZ E SANTELEZ AL LEC’H PE E SANTELEZ AN HINI A ZO Les mythes de l’apotre saint-jacques PDF EL LEC’H-SE. Faire le tour : avoir part à la sainteté du lieu, ou à la sainteté de celui qui est honoré en ce lieu.


Ce livre, publié en Espagne en 2006 avec le soutien de la municipalité de Compostelle a connu un succès critique et commercial. Il propose une nouvelle vision de l’histoire de saint Jacques et de Compostelle. Il en expose tous les aspects en montrant qu’ils comportent tous une dimension exagérée ou transformée par rapport aux sources accessibles à l’historien. Cette approche conduit l’auteur à décrire les mythes de l’apôtre Jacques. Il en résulte un point de vue très novateur. Ofelia Rey Castelao revisite la bibliographie surabondante concernant le sujet, explique l’origine de Compostelle et explore l’histoire critique de la tradition jacquaire, montrant que le mythe y a toujours été inscrit, tant en ce qui concerne l’authenticité des reliques que les pèlerinages de masse au Moyen Age. Cet ouvrage destiné à un public non spécialisé, est basé sur les nombreuses recherches réalisées par Ofelia Rey Castelao depuis 1978. Il est une synthèse d’idées novatrices qui surprendront parfois mais ne manqueront pas d’intéresser tous ceux qui sont avides de connaissances et ne souhaitent pas rester enfermés dans les discours convenus.

Image satellite du site sur Google Maps. Hag e klevan eus vouez euz Neñv ,evel mouez douriou braz hag evel kurun braz ,hag ar vouez a glevan a zo evel kanerien o lirenni war o lirennou! Les fresques des anges musiciens du porche de la chapelle de saint Herbot sont une description imagée chrétienne de la cascade de l’ ELLEZ. Sur les traces du géant GEWR du Koad-Elez.

Pour y accéder Il faut garer son véhicule sur le parking du hameau de La chapelle de Saint Herbot. Ce serait plutôt logiquement une autre signification en rapport avec les cascades du chaos de Saint HERBOT . Le village de Locarn en contrebas du grand chaos des Gorges du Corong  de Saint Nicodéme s’appelle le Guellec. Un autre surnom breton de Gargantua est Rannou . Voir la signification de Ar- Kellen . L’ origine du nom de la rivière  ELLEZ est Aered le nom celte du serpent.

La fleur de lys des rois de France, n’a rien à voir avec le lys. La fleur de lys des rois de France resemble à l’iris jaune des marais. Satan des religions  monothéistes de la Bible. AERED est le nom gallo-romain  du serpent.

Aezrouant est le nom breton ancien du diable du démon. Saint Jean et du serpent d’Airain de Moïse sur sa perche . Il se rattache à la symbolique du serpent d’airain que Moïse présenta à la vue des Hébreux mordus dans le désert par les serpents brûlants. Ne comprenant rien à la valeur initiatique de cette marche dans le désert et ses épreuves, ils avaient maugréé contre Dieu et contre Moïse. Comme Moïse éleva le Serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la Vie Eternelle. Connaissance, et de la Guérison et de la Vie qui lui sont attachées. 7 Le reste du peuple se rendit auprès de Moïse pour lui dire : « Nous avons péché en vous critiquant, le Seigneur et toi !

Supplie donc le Seigneur d’éloigner ces serpents de nous. Le site naturel breton qui aurait vraiment une réelle chance pour une inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO,  c’est bien le site des cascades du chaos granitique  de l’ ELEZ. Vous pouvez remarquer sur mon cliché de 1904 de ma collection personnelle sur le rocher de la cascade:: la ligne de dèbitage de cavités  pour les coins en bois. Cet extraordinaire site naturel des Monts d’ Arez a été effacé et occulté dans la mémoire des générations d’après-guerre. Ce n’est pas en fait , mon père qui m’a fait connaître le site des cascades qui est en fait  plus spectaculaire et plus beau que le site touristique des bois du bourg de mon enfance, mais un copain parisien ,Alain  Morel,originaire du bourg par sa mère du Moulin du Chaos . Yeun et les cascades de l’ Elez  habitées par les fées qui sentent le soufre du Diable. Place à la Fée électrique et au nucléaire!

1:25 000 le site des cascades n’apparaît pas étrangement comme pour la rivière de l’ELEZ  entre le barrage  et la départementale D14. Le site des cascades est aujourd’hui caché par les arbres et par des broussailles ,mais il y a un débit d’eau réservé toute l’année , du barrage aux cascades par l’ EDF . Le peu d’eau qui dévale dans les rochers et dans les cascades  fait que ce site a gardé quand même  son charme et sa beauté . Des autochtones et même des pêcheurs vous diront qu’ils connaissent bien la Cascade, mais en fait ils vous la situeront en amont du barrage. Ils croient que le chaos du Milin Mardoul. Longtemps, le lieu n’eut rien de confidentiel.