Les pêcheurs de perles PDF

Oper in drei Akten von Georges Bizet. In Ceylon wird nach einem alten Ritual Zurga zum Oberhaupt der Perlenfischer gewählt. Leila, die neue Tempelpriesterin, soll Tag und Nacht für das Heil der Perlenfischer beten, les pêcheurs de perles PDF mit ihrem Gesang Schutz vor Unwetter und vor den Gefahren der See bei Brahma zu erflehen.


Dazu muss sie schwören, verschleiert zu bleiben. Da tritt der Jäger Nadir auf, ein Jugendfreund Zurgas. Weiteren das Duett zwischen Zurga und Nadir. Die Uraufführung war kein großer Erfolg, die Oper erlebte zu Bizets Lebzeiten nur wenige Vorstellungen und geriet bald in Vergessenheit.

Erst nach dem Tod des Komponisten und dem überwältigenden Erfolg seiner Oper Carmen erinnerte man sich der früheren Werke. Rudolf Kloiber, Wulf Konold, Robert Maschka: Handbuch der Oper. Diese Seite wurde zuletzt am 2. November 2018 um 12:25 Uhr bearbeitet. Regelfall durch Anklicken dieser abgerufen werden. Möglicherweise unterliegen die Inhalte jeweils zusätzlichen Bedingungen.

Situé sur l’île de Ceylan, le livret raconte comment le vœu d’amitié éternelle de deux hommes est menacé par leur amour pour la même femme, elle-même prise entre son amour pour le pêcheur Nadir et son vœu de prêtresse. Georges Bizet en 1860, au début de sa carrière en tant que compositeur d’opéra. En 1857, à l’âge de dix-neuf ans, Bizet remporte le Grand Prix de Rome de composition musicale avec sa cantate Clovis et Clotilde, récompensé par un séjour de trois ans à la Villa Médicis. De retour à Paris, Bizet découvre les difficultés auxquelles doit faire face un jeune compositeur, relativement inconnu, pour faire jouer ses opéras. Lalla-Roukh de Félicien David repousse la création. Bizet est approché par Léon Carvalho, directeur du Théâtre-Lyrique.

Carvalho, sentant le potentiel de Bizet, lui offre le livret des Pêcheurs de perles, une histoire exotique se déroulant sur l’île de Ceylan. Voyant de son côté l’occasion d’un véritable succès théâtral, Bizet accepte la commande. Ensemble, Cormon et Carré ont également écrit plusieurs livrets dont un pour Maillart sur un thème similaire aux Pêcheurs de perles, Les Pêcheurs de Catane, qui avait été représenté en 1860 au Théâtre-Lyrique. Selon l’avis de plusieurs critiques, le livret des Pêcheurs de perles est de piètre qualité. Bizet en recycle plusieurs passages dans les Pêcheurs : le prélude, la mélodie de Zurga  Et nul ne doit la voir  et le duo du troisième acte  Ô lumière sainte . L’ouvrage est créé le 30 septembre 1863.

1886, il est repris régulièrement en Europe et aux États-Unis avant qu’une nouvelle version ne soit créée le 21 avril 1893 à l’Opéra-Comique. Les critiques modernes ont également révisé leur jugement : malgré la qualité  inégale  et parfois  sans originalité  de la musique, elles reconnaissent une  œuvre prometteuse dans laquelle le don de Bizet pour la mélodie et l’instrumentation évocatrice sont évidentes . Sur une plage de Ceylan, les pêcheurs de perles achèvent de monter leurs tentes. La fête rituelle qui précède la période de pêche bat son plein. Les pêcheurs accomplissent chants et danses afin de chasser les mauvais esprits, puis élisent Zurga comme leur chef. Nadir, ami de jeunesse de Zurga, rejoint alors le groupe. Tous deux évoquent le souvenir de Leïla, prêtresse de Candi, dont ils étaient amoureux.

Une pirogue approche alors du rivage avec, à bord, le prêtre Nourabad et Leïla, la jeune vierge dont le chant doit protéger le village et les pêcheurs de la colère des flots. En remerciement, elle recevra la plus belle perle. Devant Zurga, elle réitère ses vœux de chasteté et promet de ne jamais quitter le voile qui la cache, la violation de ce serment en serait cruellement punie. Leïla gravit le sentier jusqu’au temple, suivie de Nourabad. Dans les ruines d’un temple indien, Leïla se repose. Le grand prêtre Nourabad lui rappelle ses engagements.