Les vertus de l’ail PDF

50 euros à l’ordre de ASPM – Association pour les vertus de l’ail PDF Sauvegarde de Plantes Médicinalesavant le 15 Septembre. Pour les inscriptions :nous écrire email:aspm.


L’ail est très certainement une des plus anciennes, sinon la plus ancienne plante cultivée de la terre, soit depuis 5000 à
6000 ans, et des traces de cette plante ont été trouvées un peu partout dans le monde. L’ail a toujours conservé à la fois ses qualités gastronomiques et ses vertus thérapeutiques.
De nombreuses personnes de toutes origines lui vouent un véritable culte. Le pouvoir de l’ail, herbe miraculeuse et plante énigmatique, est encore, sous certains aspects, occulte et mystérieux. De tout temps, cette plante stupéfiante a fait des
prodiges, que ce soit en infusion, en lavement, en injection, en onguent, en suppositoire ou en macération. Ce guide nous renseigne sur l’histoire, sur la culture et sur la consommation de l’ail ainsi que sur son utilisation dans les cures, les remèdes et certaines pratiques magiques. Il nous fournit également de délicieuses recettes à base d’ail
et nous explique en détail ses effets sur notre organisme. Cette petite plante porte en elle un inestimable bagage de traditions bénéfiques pour la santé. Et la meilleure façon d’en vérifier les vertus thérapeutiques est encore de l’essayer soi-même. A vous d’en profiter !

Par une modification de l’activité cérébrale, l’hypnose permet, entre autres, de baisser son niveau de stress, d’activer différemment le réseau de la douleur, de mieux gérer ses émotions. Grâce aux exercices proposés, vous pourrez également mieux intégrer les bienfaits des plantes médicinales. Vous n’êtes pas sans savoir que notre état de santé est intimement lié à notre vécu émotionnel. Christine DIONNET, Orthophoniste, Psychologue, Hypnothérapeute titulaire du Certificat d’Hypnose Clinique. Formée à l’Hypnose depuis 13 ans, Christine DIONNET a été une des premières orthophonistes à utiliser l’hypnose dans le cadre des rééducations orthophoniques. Cette approche a été particulièrement bénéfique dans la rééducation de la voix, et dans le traitement des troubles de l’apprentissage chez l’enfant.

Sylvie Teveny à la Roche Guyon . Une vue à couper le souffle  sur les bords de Seine avec un lever du soleil exceptionnel. J’aime la richesse mêlée des odeurs de plantes aromatiques et de laine qui parfument la salle d’accueil aménagée à l’entrée de cette bergerie. Elle est détendue en répondant à mes questions, nous sommes pourtant à quelques heures de la transhumance.

Sa journée a commencé dès l’aube, au marché de Port Joinville. Cette brune pétillante a passé son enfance sur cette île de l’Atlantique, aux dolmens et aux menhirs mystérieux. Elle dit volontiers que cette expérience l’a façonnée et a chassé la timide jeune fille introvertie qu’elle était, lui donnant l’assurance d’avoir moins peur de changer sa vie, de décider d’orientation de carrière très radicales. Après des études de Master en biologie, en Espagne et en Italie, elle poursuit un Master en communication scientifique à Marseille. Un temps animatrice de radio, elle reprend ensuite la l’élévage familiale avec l’objectif de réintroduire une race de moutons en voie de disparition : le Solognot.

Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole. Elle a le précieux soutien financier et logistique du réseau « Terre de Liens ». De retour sur « l’île aux moutons », un des surnoms de l’Ile d’Yeu, l’élevage d’ovins se révèle ne pas suffire pour nourrir ses bambins. Elle décide de produire des fruits rouges. Elle introduit, petit à petit, des plantes aromatiques dans ses cultures, et décide de les vendre fraîches, puis sèches, sous forme de mélanges.

Les clients du marché  proche sont ravis, lors de la dégustation, ils  découvrent avec étonnement que ses herbes ont une saveur incroyable, certainement due au taux de luminosité ici très intense reflété par l’océan. Car, après avoir emmené les moutons sur la côte, fait un bon pique-nique et une longue marche du retour, l’infusion se révèle goûteuse et bienvenue. Ces trois tisanes, et bien d’autres, évoquent limpidement les histoires qui racontent les occasions opportunes d’usage. Mais au-delà de ces noms bucoliques, c’est le travail de la terre avec les caprices de la météo, les semaines de 72 heures, les paperasses contraignantes et les règles rigoureuses du jeu de l’agriculture biologique, qui  prévalent. Car en amont, et arrière-boutique, beaucoup de contraintes et de contrôles, au minimum deux par année, effectués de préférence avec  des contrôleurs différents. Hors de question, lorsqu’une herbe vient à manquer d’aller la chercher chez le voisin ou bien de l’importer du continent ! Tous les ingrédients des produits doivent sortir du champ de récolte de la ferme.

Le basilic était nécessaire à l’ajout de mélisse ? Les clientes attendront que la récolte 2017 la rende disponible. D’ailleurs l’année prochaine des pestos d’herbes viendront s’ajouter à la gamme de produits de cette ferme vendéenne innovatrice. Qui n’oublie pas pour autant son orientation initiale : les produits ovins et les vêtements fabriqués avec la laine des moutons. Je quitte à regret cette chaleureuse famille en souhaitant partir avec eux, une autre fois, pour la transhumance.

Une petite visite sur le site de Pensées sauvages, pour découvrir en vidéo et dans un article des infos sur la précieuse ortie! Une pensée pour Jean Marie Pelt qui nous a quitté le 23 décembre 2015. Depuis la renaissance l’intérêt pour la nature s’est fortement manifesté et nombreux sont les explorateurs qui dans leurs périples autour du monde ont ramenés de leurs voyages des plantes qui ont grossis les collections des musés et conservatoires. Banks, Linné, de Jussieu Darwin, , Bougainvilliers, Monnot .

Ils ont souvent explorés au péril de leurs vies d’ou beaucoup d’anecdotes émouvantes et périlleuses. Les naturalistes du passé illustraient admirablement par leur dessin les plantes dont ils nous entretenaient. Suivi la photo et aujourd’hui internet! Nous sommes donc sensés nous rapprocher plus encore de la réalité vivante des plantes. Tout est dans le regard et les plantes livreront toujours leur beauté à ceux qui les aiment ! Fondateur de l’Ecole Lyonnaise des Plantes Médicinales.

Directeur et responsable général des formations. Docteur en Pharmacie, propriétaire-gérant de l’Herboristerie de Bonneval ex-Croix-Rousse à Lyon. Pouvez-vous me dire quel est le meilleur livre pour commencer mon apprentissage des plantes médicinales ? La biodiversité des livres sur le sujet est immense.

Eden dont chacun garde à sa manière le souvenir. Bible et le Coran qui, l’une comme l’autre, font naître l’homme dans un jardin. Arbre qui permet de distinguer le Bien comme le Mal »». Extrait du livre « Au fond de mon jardin» de Jean-Marie Pelt.