Ma vie de patron: Le plus grand industriel américain raconte PDF

Gad Elmaleh au Festival de Cannes 2016. Dès l’âge de cinq ans, il monte sur scène aux côtés de son père, mime, ma vie de patron: Le plus grand industriel américain raconte PDF annoncer ses numéros à l’aide d’une pancarte.


1892 : General Electric est créée par Thomas Edison pour développer son invention : l’ampoule électrique.
1980 : Jack Welch en prend la présidence, alors que GE opère sans ordre sur un grand nombre de marchés.
2000 : Jack Welch quitte GE, après lui avoir fait accomplir une mutation exceptionnelle.

Dans ce livre, best-seller international dès sa parution, Jack Welch raconte un parcours hors du commun. On découvre, au fil des pages, son enfance dans un milieu modeste, ses relations chaleureuses et passionnées avec sa mère, ses premier pas à l’université, ses débuts plutôt décevants chez GE, puis son ascension fulgurante, ses succès incroyables et inattendus comme président (dont la reprise de la chaîne de télévision NBC), ses échecs et ses déboires (dont le rachat malheureux d’une banque d’investissement et la fusion ratée avec Honeywell).

On y voit aussi comment GE est devenue le plus grand laboratoire du management avec une université d’entreprise, le Six Sygma, la mondialisation, l’e-business, le pari des services, etc.

La leçon de Jack Welch est impressionnante pour tous les responsables économiques. L’homme qu’on découvre au long de ces pages dégage un leadership exceptionnel. Et, même s’il a passé toute sa carrière au sein de GE, il donne l’exemple d’une étonnante capacité à se renouveler, à se donner des défis et à les remporter.

Il s’inscrit au DEC en sciences humaines au Cégep Saint-Laurent. Il arrive en France en 1992 à Paris, pour suivre une formation artistique au cours Florent pendant deux ans et demi en classe libre avec son ami Sébastien Ripari. En 1996, il intègre l’équipe d’Arthur, alors animateur de la matinale d’Europe 2. Gad Elmaleh au festival de Cannes 2003. En 1996, il fait partie de l’équipe de La Matinale d’Arthur sur Europe 2 où il interprète des auditeurs fictifs de l’émission qui téléphonent à l’animateur.

En 1997, il présente son premier spectacle en solo, Décalages, mis en scène par Isabelle Nanty et apparaît dans son premier film, Salut cousin ! Il se consacre au cinéma comme acteur jouant de nombreuses comédies mais aussi interprète des rôles dramatiques comme dans L’homme est une femme comme les autres ou Train de vie. Il présente en 2001 son second one-man-show La Vie normale. En 2005, il joue dans Olé !

Gad Elmaleh au festival du cinéma américain de Deauville 2010. En septembre 2006, Gad Elmaleh réalise une mini-tournée aux États-Unis, marquée par un spectacle à Broadway au Beacon Theater devant un public de 3 000 personnes. Le 6 janvier 2007, il est élu  homme le plus drôle de l’année  par les spectateurs de TF1 devant 49 autres humoristes. Pendant cette pause, Gad Elmaleh réalise son premier long métrage, Coco, en reprenant le personnage qu’il avait créé dans son spectacle La Vie normale.