Oeuvres complètes de Sir Walter Scott. Tome 81 Contes de mon hôte. T1 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Persuasion est le dernier roman de l’auteur anglais Jane Austen, publié posthumément en décembre 1817 mais daté oeuvres complètes de Sir Walter Scott. Tome 81 Contes de mon hôte. T1 PDF 1818.


Oeuvres complètes de Sir Walter Scott. Tome 81 / traduction nouvelle
Date de l’édition originale : 1826-1833

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Le roman est regroupé en un volume double avec Northanger Abbey, le premier des grands romans de Jane Austen, écrit en 1803 mais resté non publié jusque-là. Outre le thème de la persuasion, le roman évoque d’autres sujets, tels que la Royal Navy, dont l’importance ici rappelle que deux des frères de Jane Austen y servaient, pour parvenir plus tard au rang d’amiral. Cordialité et spontanéité, ou réserve prudente ? En toile de fond se trouve donc la défaite française face aux forces alliées, l’abdication et l’exil de Napoléon à l’île d’Elbe en avril 1814, et la signature d’un traité de paix avec la France le 30 mai.

Henry Austen y parle, par exemple, du goût de sa sœur pour le poète William Cowper, que l’on retrouve dans Persuasion au travers de la description des beautés naturelles des environs de Winthrop ou de Lyme Regis. Frontispice du tome II de La Famille Elliot, édition de 1828. Article connexe : Les traductions de Jane Austen en français. Une traduction, par Pierre Goubert, préfacée par Christine Jordis, paraît en avril 2011 chez Gallimard, dans la collection folio classique.

Anne sa sœur Mary, si malade, lui dit-elle, qu’elle peut à peine parler. Anne Elliot, beauté fanée et effacée de vingt-sept ans, est la seconde fille de Sir Walter Elliot, un baronnet veuf et vaniteux. Elizabeth, tient de son père la vanité de sa position. Sa plus jeune sœur, Mary, encline à se plaindre sans cesse, a épousé Charles Musgrove de Modèle:Lan, l’héritier d’un riche propriétaire des environs.

Pourtant, lorsqu’elle avait 19 ans, elle était tombée amoureuse de Frederick Wentworth, mais s’était laissé persuader de rompre leurs fiançailles par les conseils de sa protectrice et amie, Lady Russell, qui lui avait fait valoir que cet officier de marine en début de carrière, ambitieux mais sans relations et à l’avenir incertain, n’était pas un parti digne d’elle. Aujourd’hui, son père, qui connaît de sérieuses difficultés financières, doit louer sa propriété de Kellynch à l’amiral Croft pour aller vivre plus modestement à Bath. De son idylle avec Anne, il a gardé une certaine amertume et la conviction qu’elle manque de caractère et de fermeté d’âme, puisqu’elle s’est laissée convaincre par Lady Russell. Mais désormais les choses ont changé : il a un grade élevé et il est riche. Les Musgrove sont ravis d’accueillir dans leur voisinage les Croft et Frederick Wentworth.