Petite histoire de Belgique : depuis les premiers temps jusqu’à nos jours. Partie 1 PDF

A 60 ans, le scientifique sud africain Petite histoire de Belgique : depuis les premiers temps jusqu’à nos jours. Partie 1 PDF Turok n’a plus rien à prouver. Cependant, lors de son bref passage en Belgique, c’est moins de l’espace, de l’univers et des grandes théories mathématiques que le savant a entretenu ses auditoires.


Petite histoire de Belgique : depuis les premiers temps jusqu’à nos jours. Partie 1 / par Edward Le Glay,…
Date de l’édition originale : 1845
Sujet de l’ouvrage : Belgique — Histoire
Collection : Les petits livres de M. le Curé ; 52-55

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Natif de Johannesbourg, il estime avoir été façonné par l’Afrique et souhaite restituer au continent noir un peu de ce qu’il en a reçu. Ouvrir aux jeunes du continent de nouvelles perspectives, l’accès à la science pure, à la recherche fondamentale, chemins vers de possibles découvertes. Dans ses combats, le savant a de qui tenir : son père, Ben Turok, d’origine lithuanienne, est considéré, de même que son épouse, comme un véritable héros de la lutte contre l’apartheid. Actif aux côtés de l’ANC, militant de la première heure pour la libération de Nelson Mandela, Ben Turok et sa femme connurent les prisons du régime raciste, puis l’exil en Grande Bretagne. A ses yeux en Afrique du Sud le contexte était particulièrement favorable et surtout le continent africain présente un maximum d’opportunités, un incroyable réservoir de talents et d’énergie.

Il cite en exemple ses origines, la mémoire de sa famille : en Europe, jusqu’à la moitié du 19 e siècle, les citoyens d’origine juive se voyaient interdire les études scientifiques. Lorsque cette mesure fut levée, les jeunes se ruèrent sur les sciences et, finalement, sur ce terreau favorable, naquit un Einstein. Pour que l’utopie se réalise, il faut la faire advenir, créer les conditions matérielles suffisantes. Modeste, Turok, qui a mis un an et demi à mûrir son business plan avec l’aide de son frère, décrit ses instituts comme des sortes d’hôtels voués à la science. Une cinquantaine d’étudiants, triés sur le volet, vivent sur le même lieu que leurs professeurs, tous prennent leurs repas côte à côte, se voient au petit déjeuner, discutent durant les pauses. A Beni, les militants du mouvement citoyen La Lucha vont avoir du pain sur la planche : ils ont créé un nouvel instrument de mesure, la Fatshimétrie qui, cent jours après sa prestation de serment, évaluera point par point le degré de réalisation des promesses du nouveau président Félix Tshisekedi, communément appelé Fatshi. Les images d’Epinal de la prestation de serment sont déjà passées à l’histoire : les Congolais n’oublieront pas de sitôt le malaise d’un président étouffant dans son costume trop serré et reprenant la phrase de Mobutu Comprenez mon émotion , démontrant en cela qu’il avait saisi tous les codes politiques congolais, le sourire bienveillant d’un Kabila rasé de frais, le repas convivial et l’élégance des premières dames .