Pharmacie clinique et thérapeutique PDF

Un symbole qui signale que la pharmacie peut mélanger les remèdes propres. Le terme pharmacie désigne également une officine, soit un lieu destiné à l’pharmacie clinique et thérapeutique PDF et à la dispensation de médicament. L’histoire de la pharmacie débute un peu plus tard que celle de la médecine alors que les médecins de l’époque utilisaient des méthodes peu communes de nos jours pour  rétablir les humeurs  présentes dans le corps.


Le présent ouvrage constitue à la fois une référence et un outil de travail précieux. Il propose une approche par pathologies classées par systèmes, selon un plan précis : les généralités, les critères de choix et la stratégie thérapeutique, l’optimisation thérapeutique, ‘ ce qu’il faut retenir ‘ et des études de cas cliniques pour l’application des connaissances. Les généralités regroupent la physiopathologie et les médicaments utilisés dans la pathologie. Les critères de choix et la stratégie thérapeutique sont développés en fonction de la sévérité de la pathologie, du terrain et des éventuels traitements associés. L’optimisation thérapeutique concerne les posologies, l’administration (voie d’administration, conseils, incompatibilités) les mises en garde, les précautions d’emploi et la prévention de l’iatropathologie (prévention des risques majeurs et des effets indésirables). L’encadré ‘ Ce qu’il faut retenir ‘ expose l’essentiel du chapitre et en permet une révision générale. Enfin, un ou plusieurs cas cliniques accompagnés de questions générales ou à choix multiples sont traités. Les réponses sont accompagnées de commentaires, reprenant les points importants du chapitre. Avec ses nombreux tableaux, ses études de cas cliniques conformes aux dossiers biologiques et thérapeutiques des épreuves de l’internat de pharmacie, cet ouvrage constitue l’outil de travail indispensable pour les étudiants de pharmacie. Il est un guide thérapeutique pour les pharmaciens hospitaliers et d’officine, qui trouvent là un ouvrage essentiel pour les accompagner dans leur exercice quotidien. Les médecins pourront également y trouver de précieux renseignements sur l’utilisation optimale des médicaments. Cette 4e édition a été entièrement revue, corrigée et actualisée en particulier concernant les chapitres suivants : sida, traitements du diabète, polyarthrite rhumatoïde, anomalie de la coagulation, ostéoporose, hépatites virales, transplantation, dermatologie, pathologies cardio-vasculaires, insuffisance cardiaque, schizophrénie, nausées et vomissements, la dysthyroïdie, la prostate, l’insuffisance respiratoire chronique, l’eczéma. Des cas cliniques actualisés ou nouveaux ont été introduits, avec des médicaments récents. Les références bibliographiques ont été enrichies. Cette édition est en conformité avec les recommandations figurant dans les résolutions européennes. Écrit par l’Association nationale des enseignants de pharmacie clinique (ANEPC), cet ouvrage est le fruit du travail d’auteurs français, québécois, et quelques pharmaciens praticiens hospitaliers francophones (Belges, Libanais, Tunisiens), et associe, pour un grand nombre de chapitres, un médecin référent dans la pathologie concernée à un (des) pharmacien(s) hospitalier(s) et/ou universitaire(s). J. Calop, S. Limat C. Fernandez et G.Aulagner en sont les quatre coordonnateurs.

L’ancêtre du pharmacien, l’apothicaire est repéré dès 2600 av. Le Papyrus Ebers et le papyrus Edwin Smith de l’Égypte ancienne, écrits autour de 1500 av. En Grèce antique, Dioscoride écrit son traité De materia medica vers 60 apr. En Chine ancienne, les alchimistes ont été des pionniers, ils transformaient à l’aide de dosages minutieux des poisons souvent mortels en médicaments soulageant la douleur ou sources de guérison. 1 668 dans les départements d’outre-mer.

En 2008, le monopole de la vente de médicament dont bénéficient les officines est de plus en plus attaqué, mais la vente de médicaments en dehors d’une pharmacie reste interdite et passible de poursuites pour exercice illégal de la pharmacie. Les pharmaciens souhaitent étendre le champ de leurs activités. L’industrie pharmaceutique laisse progressivement place à une industrie à bas prix. CE relative aux médicaments à usage humain. Il faut attendre Hippocrate pour que les médicaments soient dissociés du domaine religieux. Yvan Brohard, Remèdes, onguents, poisons – Une histoire de la pharmacie, éditions de la Martinière, 2012, 220 p.