Plaute – Comédies PDF

Adaptée d’une pièce grecque, la comédie de Plaute met en scène un soldat vaniteux plaute – Comédies PDF à s’attribuer des exploits guerriers imaginaires, qui a donné naissance à un type de personnage récurrent dans le théâtre comique aux époques suivantes. Palestrion, ancien esclave de Pleusiclès passé au service du soldat, élabore un stratagème pour châtier Pyrgopolinice et permettre aux deux amants de se réunir. D’une manière plus générale, l’expression  Miles gloriosus  ou  soldat fanfaron  désigne un personnage type de la littérature, en particulier de la comédie : le soldat se vantant d’exploits qu’il n’a pas accomplis.


Plaute – Comédies

Ce livre numérique présente une collection des oeuvres majeures de Plaute éditées en texte intégral. Une table des matières dynamique permet d’accéder directement aux différentes oeuvres.

Liste des oeuvres:

– 1. Introduction
– 2. Amphytrion
– 3. L’Asinaire
– 4. L’Aululaire
– 5. Les Bacchis
– 6. Les Captifs
– 7. Casina
– 8. La Cassette
– 9. Charançon
– 10. Epidique
– 11. Les Ménechmes
– 12. Le Marchand
– 13. Le Soldat Fanfaron
– 14. Le Revenant
– 15. Le Persan
– 16. Le Carthaginois
– 17. Pseudolus
– 18. Le Câble
– 19. Stichus
– 20. Les Trois Deniers
– 21. Le Bourru

Traduction de:
Edouard Sommer (1822-1866)

1617, l’ennemi de l’alchimie, présomptueux ridiculisé tout au long de l’ouvrage, porte le nom Pyrgopolynice. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 26 novembre 2017 à 15:17. Sarsina dans l’ancienne Ombrie, maintenant située en Émilie-Romagne et mort en 184 av. Acteur dans un rôle d’esclave, avec un masque comique. Sarsina, village de naissance de Plaute. D’après la tradition, il s’est alors suffisamment enrichi pour s’engager dans le commerce maritime où, cependant, il réussit plutôt mal, si bien qu’il doit s’embaucher comme manœuvre, activité lui laissant toutefois le loisir d’étudier le théâtre grec, particulièrement la nouvelle comédie et son principal représentant, Ménandre.

Après la mort de Plaute, la Comédie est en larmes, La Scène est déserte, le Rire, la Facétie et le Divertissement, Les Rythmes innombrables tous ensemble se sont mis à pleurer. La seconde famille est constituée par les codices Palatini, ainsi appelés car les principaux d’entre eux, B, C et D, ont été pendant une certaine période réunis à Heidelberg dans la bibliothèque du prince-électeur du Palatinat du Rhin. Le contexte historique dans lequel Plaute a écrit peut dans une certaine mesure être induit de ses commentaires sur les événements et les personnalités dont il a été le contemporain. République romaine accroit son pouvoir et son influence, son théâtre en est toujours aux balbutiements.

Dans la mesure où ses pièces ne les choisissent pas comme héros, Plaute a parfois été accusé d’inculquer au public le mépris ou la dérision des dieux. Pour autant, les personnages bafouant les divinités sont habituellement des individus de bas étage que Plaute a peut-être justement choisis pour leur irrévérence. Ainsi, parasites, proxénètes et courtisanes ne les honorent qu’avec parcimonie, et les soldats, quant à eux, les ridiculisent ouvertement. Parcours d’Hannibal Barca, de l’Espagne carthaginoise vers l’Italie romaine, puis son retour à Carthage.