Préhistoire et protohistoire en Europe PDF

Char solaire de Trundholm daté du premier âge du bronze. La Préhistoire a été initialement définie comme la période comprise entre l’apparition de l’Humanité et préhistoire et protohistoire en Europe PDF’apparition des premiers documents écrits.


On emploie généralement les termes « préhistoire » et « protohistoire » cette deuxième période étant parfois incluse dans la première, pour désigner l’étude des sociétés humaines qui n’ont pas laissé de traces écrites. Elle se fonde donc essentiellement sur l’examen des vestiges de la présence humaine que les fouilles archéologiques mettent au…

Si l’Histoire commence avec l’écriture, celle-ci n’apparaît toutefois pas simultanément dans toutes les régions du monde. Les chercheurs faisant autorité en la matière, tels que Jean Guilaine et Marcel Otte, voient la Protohistoire commencer au tout début de l’économie de production. Préhistoire qui la précède et concerne les populations dont la subsistance est assurée par la prédation : groupes de chasseurs-cueilleurs, pêcheurs, collecteurs exploitant des ressources naturelles disponibles sans les maîtriser. Article connexe : Civilisations de l’Antiquité et de la Protohistoire. Protohistoire , in: Dictionnaire de la Préhistoire, Leroi-Gourhan, A. La Préhistoire s’étend du Paléolithique inférieur à l’âge du fer. Le Pléistocène est une période géologique qui inclut toutes les périodes du Paléolithique.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 23 août 2018 à 10:17. La Préhistoire est généralement définie comme la période comprise entre l’apparition du genre humain et l’apparition des premiers documents écrits. Cette définition laisse cependant la place à des interprétations divergentes selon les auteurs. La définition classique de la Préhistoire pose un certain nombre de problèmes, notamment en ce qui concerne les critères retenus pour son début et sa fin, mais aussi pour la datation de ses limites. La Préhistoire commence avec l’apparition de l’Homme. L’apparition de l’Homme dépend des critères utilisés pour définir le genre Homo, qui varient selon les chercheurs.

La fabrication d’outils a longtemps été considérée comme propre au genre Homo. Des découvertes récentes ont montré que les Australopithèques, qui précédaient les humains et dont ces derniers sont probablement issus, ont peut-être eux aussi produit des outils de pierre. Les comportements traditionnellement associés au genre Homo pourraient donc être partagés par plusieurs genres chez les Hominines. Amérique précolombienne ou d’Afrique subsaharienne, qui ont peu de choses en commun avec les sociétés préhistoriques.

Cette notion n’est pas entièrement satisfaisante. Ces groupes de chasseurs-cueilleurs, pêcheurs, collecteurs, souvent nomades, exploitent des ressources naturelles disponibles sans les maitriser. La Préhistoire stricto sensu comprendrait donc le Paléolithique et le Mésolithique. Ces groupes d’éleveurs et d’agriculteurs, souvent sédentaires, exploitent des ressources qu’ils maitrisent et qu’ils gèrent en partie. La Protohistoire comprendrait alors le Néolithique, l’Âge du bronze et l’Âge du fer. Mâchoire de renne de Paul Tournal, Muséum de Toulouse.