Pratiques psychologiques : Psycho-gérontologie PDF

La psychomotricité regroupe des fonctions motrices qui sont en lien direct ou indirect avec la pensée, la psychologie et les fonctions cérébrales. C’est une discipline qui met en avant la liaison du corps et de la psyché, contrairement à la pratiques psychologiques : Psycho-gérontologie PDF souvent mise en avant. En France, la psychomotricité est une profession paramédicale reconnue par l’État et inscrite au livret IV du code de la santé publique depuis 1988. Les pratiques psychomotrices et leurs champs d’application.


Le concept a été investi et développé dans divers champs de recherche : pédagogie, psychiatrie, psychologie. La psychomotricité prend en compte la liaison entre corps et psychisme. De longues années de débats philosophiques n’ont pas réussi à résoudre la dichotomie corps-esprit. Le corps ne serait-il que  matière  ?

Et l’ esprit  ne nous offrirait-il qu’un supplément d’âme ? Nous savons aujourd’hui qu’il n’y a pas de  substance fixe , mais une activité qui s’accroît. Le trait d’union entre psycho-motricité n’a plus raison d’être lorsque l’on conçoit que ce sont les nombreuses activités que l’être humain a la possibilité de réaliser, tout au long de sa vie, qui vont permettre le développement de l’expérience. Toutefois, et dans tous les cas, dès la naissance au moins, ce sont les relations avec l’entourage qui vont fonder l’équipement de base. L’équipement de base, c’est l’équipement qui se développe dans les relations mutuelles, en particulier la relation réciproque mère-enfant. Le terme de psychomotricité évoque donc cette interdépendance constante entre le sujet et le monde. Le trouble psychomoteur se manifeste à la fois dans la façon dont le sujet est engagé dans l’action et dans la relation avec autrui.

Les troubles psychomoteurs sont des troubles neurodéveloppementaux qui affectent l’adaptation du sujet dans sa dimension perceptivo-motrice. L’intérêt pour la psychomotricité et la reconnaissance de son efficacité ont conduit le gouvernement français à créer un diplôme d’État de psychomotricien en 1974. En effet, les stages ne sont pas inclus dans la formation aux yeux de l’État. En 2017, la formation se déroule encore en 3 ans.