Reves : 2002-2010 : Images et Textiles PDF

La Fabuloserie est un musée privé ouvert au public depuis 1983. Situé à Dicy, reves : 2002-2010 : Images et Textiles PDF l’Yonne, l’espace a été aménagé par Alain Bourbonnais pour accueillir sa collection d’art hors-les-normes. La collection réunit plus de mille créations réalisées par des artistes autodidactes apparentés à l’art brut.


Conçue comme un véritable cabinet de curiosités, La Fabuloserie se compose de deux espaces : la  maison-musée  et le  jardin habité . Lorsque Jean Dubuffet annonce en 1971 qu’il donne sa Collection de l’art brut à la Suisse, Alain Bourbonnais souhaite poursuivre l’aventure en France. Alain Bourbonnais entre également en contact avec d’autres collectionneurs tels qu’Alphonse Chave et Claude Massé. La galerie attire des artistes singuliers tels que Jano Pesset, Pascal Verbena, Flèchemuller et Michel Nedjar. Tout au long des dix années d’existence de l’Atelier Jacob, de nombreuses expositions monographiques et collectives sont organisées. Bien que l’Atelier Jacob soit un espace d’exposition et de vente, la galerie est aussi un lieu de rencontres où se forme et se développe la collection privée d’Alain et Caroline Bourbonnais.

Musée d’art moderne de la ville de Paris. La manifestation était organisée autour de deux pôles. Parmi les multiples prêteurs dont l’université psychiatrique d’Heidelberg, le musée cantonal de Lausanne ou encore les artistes Arnulf Rainer, Galdys Nilsson et Jim Nutt, Alain Bourbonnais contribue à la manifestation en prêtant une partie de sa collection privée. Dès 1979, à l’occasion de l’exposition Outsiders, Alain Bourbonnais ressent le besoin d’exposer sa collection dans un musée et de clôturer l’aventure de l’Atelier Jacob. La galerie parisienne ferme ses portes au public en 1982 tandis que La Fabuloserie sera inaugurée l’année suivante, en 1983, dans un cadre champêtre. Inventé par Alain Bourbonnais le néologisme  La Fabuloserie  rend compte du caractère féérique et merveilleux du musée.