Sauveteurs de l’impossible : Un engagement à haut risque PDF

Un feu de forêt est un incendie qui se propage sur une étendue boisée. Les feux de forêt sont à l’origine d’une pollution de l’air, de l’eau sauveteurs de l’impossible : Un engagement à haut risque PDF des sols.


De l’Asie du Sud-Est à l’Afrique, de la Bosnie à Haïti, les victimes sont entourées et protégées, prises en charge et soignées. Mais qui se soucient des sauveteurs, de ces hommes et de ces femmes qui, parfois au risque de leur vie, souvent au risque de perdre leur équilibre psychologique, se penchent sur les victimes des catastrophes et des guerres, charrient et identifient les dépouilles, consolent les survivants, secourent les invalides et nettoient la misère ? Aujourd’hui la plupart des sauveteurs sont des professionnels. Qu’ils soient humanitaires, sapeurs-pompiers, gendarmes, guides de haute montagne ou marins sauveteurs, les épreuves endurées sont les mêmes. Ils s’approchent de la mort et de la souffrance, de l’épuisement et de l’exil. Qu’est-ce qui les motive ? Quels risques acceptent-ils ? Que leur arrive-t-il durant leurs missions ? Pourquoi éprouvent-ils un étrange sentiment d’abandon et se sentent-ils comme brûlés de l’intérieur à leur retour ? A travers de nombreux témoignages et récits, qui éclairent l’expérience et le vécu des sauveteurs, cet ouvrage raconte leurs succès et leurs échecs, leurs joies et leurs désillusions. Eux-aussi, contrairement au mythe du héros jeune et infatigable, ils doivent être soutenus et épaulés, car, comme l’écrivait Jankélévitch,  » pour pouvoir courir une aventure, il faut être mortel et de mille manières vulnérable « .

PNACC-2 la moitié de la France sera soumise à ce risque en 2050 en raison du réchauffement climatique. Les feux sont à la fois une cause et une conséquence du dérèglement climatique. Les éclairs et les volcans sont depuis très longtemps source d’incendies de forêt. Des charbon de bois fossilisés suggèrent que les incendies se sont poursuivis pendant tout le carbonifère. Au paléozoïque et au mésozoïque les incendies ont diminué, pour être probablement comparable à ce qu’ils étaient au début de l’anthropocène, en lien notamment avec les saisons sèches et humides, par exemple dans les forêts de progymnospermes du Dévonien et du Carbonifère.

Dans la période récente, notamment après la maîtrise du feu par les premiers hommes, les incendies de forêts ont parfois été très importants, à échelle continentale comme en Australie. En 1706, la Chambre des eaux et forêts du parlement de Provence arrête :  Il est défendu à tous les gardiens de troupeaux de mettre le feu aux bois, sous peine de punition corporelle . Phase de vide, puis reprise de la strate herbacée, des buissons puis retour de la strate arborée, avec leur flore, faune et fonge spécifiques. Chaque année, plus de 60 000 feux de forêt se déclarent en Europe. Dans le monde, les territoires touchés couvrent 350 millions d’hectares, six fois la superficie de la France.