Télévision et promotion culturelle des collectivités au Burkina Faso: Proposition d’un magazine à la télévision nationale PDF

Le Mans Union Club 72 jusqu’en 2010, est un club de football français basé au Mans. Résident du stade Léon-Bollée jusqu’en 2011, Le Mans FC a ensuite disputé ses rencontres à domicile au MMArena, première enceinte sportive française à être l’objet d’un naming, jusqu’en 2013. 9-2 contre la réserve du Télévision et promotion culturelle des collectivités au Burkina Faso: Proposition d’un magazine à la télévision nationale PDF FC. Le 21 avril 2018, le club sarthois est assuré de terminer premier de son groupe de National 2, et se voit ainsi promu en National pour la saison 2018-2019.


« L’existence d’un patrimoine naturel et /ou culturel constitue un atout majeur pour une ville. Il lui donne un avantage compétitif, et contribue sans aucun doute à sa visibilité et son attrait, à condition qu’il soit valorisé », concluait un rapport sur la contribution de la culture au développement. De ce point de vue, les collectivités nouvellement décentralisées du Burkina Faso qui regorgent de potentialités culturelles et touristiques doivent les mettre en valeur pour booster ainsi leur développement économique. Ce livre essaie de démontrer que par les émissions télévisuelles les collectivités territoriales peuvent effectivement promouvoir leurs richesses culturelles. A cet effet la structure d’un magazine télévisuel y est proposée pour servir, non de référence, mais néanmoins d’exemple.

Article détaillé : Union sportive du Mans. En 1910, le club se qualifie pour le championnat de France USFSA et atteint les huitièmes de finale où il est sèchement battu par l’US Servannaise. L’Union sportive du Mans rejoint le professionnalisme en 1942 et prend part la même année au championnat de la zone occupée duquel il termine au 11e rang sur 16. Mais l’aide de la compagnie d’assurances atteint ses limites et tout passage en deuxième division paraît impossible. Le maire du Mans Robert Jarry soutient le projet de fusion et rencontre à plusieurs reprises les présidents des deux clubs.

En mai 1985, un sondage est effectué par le quotidien Le Maine libre au sujet du nom que portera le club après la fusion. Le 12 juin 1985, la fusion devient effective pour donner naissance au MUC 72 sous le statut juridique d’association loi 1901. L’entraîneur Bernard Deferrez est remplacé par Christian Gourcuff. Ce passage en D3 n’est que de courte durée puisqu’au cours de la saison 1989-1990, les Sarthois dominent leur championnat. Les Manceaux accèdent donc une nouvelle fois à la D2, et ne quitteront plus cette division avant l’été 2003. Lors de la saison 1991-1992, Le Mans manque de peu la montée parmi l’élite.