Touche à tout : Babar gourmand PDF

Chantal de Guerre naît à Saïgon le 10 juin 1942, dans une plantation d’un père vosgien, Bertrand de Guerre, et d’une mère pyrénéenne, Colette. Cette rencontre constitue un tournant dans sa vie. Il lui présente Daniel Filipacchi, alors en train de lancer un nouveau magazine, Mademoiselle Âge Tendre, où l’on touche à tout : Babar gourmand PDF Chantal en tant que modèle photo.


Chantal fait de la figuration aux Studios de Boulogne. Pour assurer la promotion de ses chansons, Chantal passe régulièrement dans des émissions de télévision. Dans le même temps, Chantal enregistre quelques disques yéyé sous la direction artistique de Mickey Baker. Puis, pour un temps, elle met sa carrière en veilleuse afin de se consacrer à ses enfants, Jean-Paul, né en 1966, et Clarisse, née en 1968. Retour à la chanson en 1972 pour un Top à Sylvie Vartan où elle chante et danse avec son amie et interprète seule Les Boules de neige. Afin de remplacer cette séquence, Jean-Jacques Debout écrit et compose alors la chanson Adieu les jolis foulards, qu’il propose à Chantal Goya pour chanter juste le soir de l’émission.

Elle accepte et, grâce à cette chanson, obtient un certain succès. Jean-Jacques Debout décide de sortir le disque, et en 1976 Chantal Goya signe un contrat de 5 ans chez RCA. L’année suivante sort un premier album, Voulez-vous danser grand-mère ? Piquée au vif, la chanteuse réplique tout en se défendant maladroitement et en entamant le refrain d’une de ses chansons Jeannot Lapin. Le décalage de la séquence, captée par les caméras, et son effet négatif perdureront quelque temps. Chantal Goya est revenue sur  l’affaire  à de nombreuses reprises, dans la presse écrite et audiovisuelle, et dira être tombée dans un piège. L’image de la chanteuse est ternie, les ventes de disques chutent considérablement, les moyens investis dans ses spectacles deviennent beaucoup plus modestes.

La médiatisation se fait plus rare. En 1993, c’est le grand retour sur scène très médiatisé. Dans sa salle fétiche, le Palais des congrès de Paris, produite par Roland Hubert et Charley Marouani, elle propose les meilleurs moments de ses spectacles précédents. Elle signe un contrat de distribution avec  AB Disques  et publie une autobiographie, Tu t’appelles Chantal Goya comment ? Elle présente un spectacle inédit au Casino de Paris en 1997, Le Grenier aux trésors, qui reste cinq semaines à l’affiche et se joue l’année suivante au Théâtre de l’Empire.

Après le Bataclan, en décembre 1999 et fin 2000, Chantal Goya se produit dans une discothèque parisienne branchée, le Scorp. Sa seconde autobiographie, La niaque, est publiée en 2004. Deux ans plus tard, elle sort un nouvel album de douze titres, Au pays des étoiles. S’ensuit une décennie de diverses compilations de ses succès et de best-of scéniques.