Trois essais sur la condition juive PDF

Réflexions sur la question juive est un essai de Jean-Paul Sartre publié en 1946. L’édition de 1954 comporte une présentation par Arlette Elkaïm-Sartre. Selon Jean-Trois essais sur la condition juive PDF Sartre, le Juif est un homme tenu pour juif par les non-juifs : c’est le regard d’autrui qui fait du Juif, un Juif.


Ce n’est pas l’histoire ou la religion, ni le territoire qui unissent entre eux les  enfants d’Israël . Pour Sartre, les Juifs sont tout à fait assimilables sauf s’ils se définissent eux-mêmes comme  ceux que les autres nations ne veulent pas assimiler , définition liée à l’antisémitisme. Jacques Derrida, Le Dernier des Juifs, Paris, Galilée, 2014. Sartre et les juifs, La Découverte, Paris, 2005. Sartre, portrait d’un philosémite , Esprit, octobre 1947.

Claude-Raphaël Samama, Réflexions nouvelles sur des questions juives. Du singulier à l’universel, Maisonneuve et Larose, 2007. Michel Winock, La France et les juifs, Paris, Le Seuil, coll. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 25 octobre 2018 à 09:36.

Cette page fait l’objet d’une mesure de semi-protection étendue. La tradition juive relie leur ascendance aux patriarches Abraham, Isaac et Jacob également appelé Israël. Juifs migrent ou sont déportés de la Judée et essaiment à travers le monde. Les grandes révolutions de l’ère moderne entraînent chez nombre d’entre eux une perte ou un abandon de tout ou partie des repères traditionnels. La majorité d’entre eux vit en Israël et aux États-Unis, et les autres principalement en Europe, au Canada et en Amérique latine. Le premier livre de la Bible présente la lignée des patriarches hébreux : Abraham, Isaac, et Jacob qui reçoit aussi pour nom Israël et dont la descendance forme l’ensemble des Israélites. Israël, dont la capitale est Samarie.

Après la destruction du premier Temple, en 587 av. Articles détaillés : Histoire du peuple juif et Identité juive. Carte de Jérusalem, peu avant l’an 70. L’emplacement du Temple est représenté en jaune. La notion de Juif s’est structurée à travers l’histoire.

Au cours des trois millénaires écoulés depuis l’époque de David et les premiers documents égyptiens évoquant le peuple d’Israël, elle a connu des évolutions ou infléchissements. La définition religieuse devient plus claire dès la période du Second Temple. Les idées de peuple et de royaume juif sont alors réaffirmées. Le rétablissement de l’État juif est alors abandonné, et renvoyé à des lointains temps messianiques. Articles détaillés : Israël antique, Tribus d’Israël, Royaume d’Israël et Royaume de Juda. Transcription de la stèle de Mérenptah. La plus ancienne source documentaire extra-biblique sur les Israélites est la stèle de Mérenptah, qui remonterait aux années 1210 av.

1896 dans le sud de l’actuel Israël. On ignore la date exacte de rédaction des Livres de la Bible hébraïque. Selon ces derniers, la Bible n’est donc pas un témoignage historique fiable, en particulier pour les périodes les plus anciennes, mais elle exprime fidèlement la vision de la communauté qu’avaient ses rédacteurs. Israël  n’est pas présenté comme une nation au sens étatique du terme. Cette notion apparaît dans les Livres prophétiques avec le récit de la royauté de Saül, datée par la tradition aux alentours de l’an 1000 AEC :  Samuel dit à tout le peuple : Voyez-vous celui que l’Éternel a choisi ?