Un canoë passe PDF

Canoë de loisir à structure bois couverte de toile enduite, construit avant 1920 par le chantier américain Morris. Canada et canoë canadien en France, est un type d’embarcation légère mue à un canoë passe PDF pagaie simple, destiné à la navigation sur les rivières et les lacs.


Construit à l’origine par des peuples nord-amérindiens, le canoë moderne est aujourd’hui utilisé dans diverses pratiques récréatives et sportives. Le pratiquant de canoë se nomme  canoéiste  ou parfois  céiste . La forme  canot  est consignée dans le Dictionnaire françois de César-Pierre Richelet en 1680. Dix ans plus tard, canoes et canot furent consignés dans le Dictionnaire universel d’Antoine Furetière. Le remplacement du  e  par le  t  provient probablement du rapprochement des mots ayant la même assonance, comme fagot. La confusion entre le canoë et d’autres embarcations vient également du mode de propulsion de ces embarcations assurée par une pagaie, objet non fixé à l’embarcation qui permet une grande souplesse notamment pour orienter l’embarcation. Les embarcations humaines les plus anciennes sont des pirogues monoxyles, construites à partir d’un tronc d’arbre évidé.

Reconstitution d’un canoë amérindien en écorce, Abbe Museum. Photographie de femmes ojibwées dans un canoë sur le lac Leech vers 1896. La construction du canoë en écorce faisait appel à des techniques complexes, qui variaient selon les régions et les populations. Amérindiens ne toléraient pas que les Européens montent dans leurs canoës avec leurs grosses bottes. De plus, lorsqu’ils voulaient aborder la rive, les autochtones devaient se jeter à l’eau pour éviter que le canot ne heurte la grève.

Grand canoë, peinture de Remington, 1905. Voyageurs passant une cascade en canot, 1869, Frances Anne Hopkin. Scène représentant un gros canot à marchandises de la Compagnie de la Baie d’Hudson passant devant une chute, probablement sur la Rivière des Français. En 1534 Jacques Cartier découvrit le canot des Micmacs, qu’il utilisa ultérieurement pour certains de ses déplacements. Ces voyages furent l’objet de nombreux récits et représentations artistiques, créant un imaginaire d’une nation et d’une nature sauvage fortement liées au canoë.

Promenade familiale dans la nature : une activité de loisir qui réapparait dans les années 1950, et se développe fortement à partir des années 1980. Le développement des voies de transport fluvial développa encore cet attrait, pour les excursions dans la nature, et l’apparition vers 1900 du canot-camping. Le canoë à voile était déjà utilisé par les Amérindiens pour se déplacer sur les lacs. La pratique sportive a été abandonnée vers 1920-1930. En 1860 est créé à Halifax le premier club de canoë du Canada. La pratique et la construction de canoë cessent presque totalement.