Voyage dans les mondes obscurs – Les dieux ont faim PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du voyage dans les mondes obscurs – Les dieux ont faim PDF canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page.


Apparitions mariales, phénomènes physiques du mysticisme, Ovnis, rapts humains perpétrés par des humanoïdes, faits étranges et irrationnels toutes ces manifestations semblent n’avoir aucun lien entre elles. Et pourtant, selon Philippe Palem, elles ont une origine commune, un lien qui les unit et qui leur donne sens. Comment raccorder ces apparentes disparités ? Par quel tronc les relier ? Pendant des années, l’auteur a étudié ces phénomènes. Mais, plus il essayait de les unifier, plus leur compréhension globale lui échappait jusqu’au jour où, enfin, la chance lui sourit. La découverte d’une expérience innovante, portant sur les manifestations mariales de Medjugorje, en Croatie, menée par l’abbé Laurentin et les professeurs Joyeux et Lupinski, a été déterminante dans cette quête. Elle lui a permis de trouver le « chaînon manquant », de faire le lien, pour ensuite émettre la thèse osée dont ce livre est l’objet : une intelligence non humaine utilise notre force psychique et s’en nourrit ! Tels des phoques qui ont la capacité de faire tenir un ballon en équilibre sur leur museau pour le plaisir des humains, nous avons des facultés dont nous ignorons tout et qu’une intelligence non humaine utilise dans son seul intérêt. Les thèses émises dans ce livre cherchent à éclaircir, par une accumulation d’indices probants, le mystère qui se dégage des découvertes du professeur Lipinski.

Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle.

En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette. En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique. 2008, la qualité de lecture sur l’écran des liseuses s’améliore considérablement. De nombreux éditeurs commencent dès lors à distribuer, sous format électronique, des livres tombés dans le domaine public.