Weather Underground : Histoire explosive du plus célèbre groupe radical américain PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le Black Panther Party est le fruit de la rencontre de deux jeunes weather Underground : Histoire explosive du plus célèbre groupe radical américain PDF de la cause noire, Huey P. Berkeley en 1961 dont l’audience était importante dans le sud de la Californie.


 » Faisons la guerre chez nous !  » est le mot d’ordre lancé par le Weather Underground à la fin des années 1960. Ce groupe d’étudiants issus de la middlè class américaine, révoltés par la guerre du Vietnam et galvanisés par les luttes des Black Panthers décide de prendre les armes pour renverser le gouvernement. Leurs attentats contre le Capitole, le Pentagone, le département d’État, le FBI et leur spectaculaire libération de prison de Timothy Leary, le pape du LSD, les placent en tête des ennemis de l’État. Clandestins, pourchassés de toute part durant dix ans, la plupart de ses membres finiront par se rendre – certains sont encore en prison aujourd’hui. Ce livre, fruit d’un travail de recherche minutieux et inédit et de nombreux entretiens avec d’anciens Weathermen, nous plonge dans l’histoire tumultueuse de ce groupe armé révolutionnaire. Il retrace la vie de ses membres, nous décrit leur quotidien de clandestins, détaille leurs objectifs politiques et dévoile leur stratégie militaire. Il porte un regard distancié et parfois critique sur leur action et sur ces années de feu où tout paraissait possible, y compris qu’une poignée d’activistes déterminés attaque l’impérialisme là où il se croyait invulnérable.

Newton, plus radical que Seale, est alors attiré par le nationalisme noir prôné par Malcolm X. Newton s’inscrit parallèlement à la San Francisco Law School. 1965, les deux hommes se retrouvent au Merritt College où ils adhèrent au Soul Student Advisory Council, une structure émanant du RAM. Il s’agit de l’acte de naissance du Black Panther Party pour l’Autodéfense. Seale en devient le président, Newton le  ministre de la défense .

Le mouvement s’ancre dès ses origines dans une perspective anti-capitaliste et internationaliste :  Nous ne combattons pas le racisme par le racisme. Nous combattons le racisme par la solidarité. Nous voulons pouvoir décider de la destinée de notre Communauté noire. Nous voulons le plein emploi pour notre peuple. Nous voulons la fin de la spoliation de notre Communauté noire par les Capitalistes. Nous voulons des habitations décentes, dignes d’abriter des êtres humains. Nous voulons pour notre peuple une éducation qui expose la vraie nature de cette société américaine décadente.

Nous voulons une éducation qui enseigne notre vraie histoire et notre rôle dans la société d’aujourd’hui. Nous voulons que les hommes noirs soient exemptés du service militaire. Nous voulons un arrêt immédiat de la BRUTALITÉ POLICIÈRE et des MEURTRES de Noirs. Nous voulons la liberté pour tous les hommes noirs détenus dans des prisons fédérales, d’États, de comtés et de villes. Nous voulons que les Noirs, lorsqu’ils sont soumis à un procès, soient jugés par un jury constitués de leurs pairs ou de personnes issues de leurs communautés noires, comme défini dans la constitution des États-Unis. Nous voulons des terres, du pain, des logements, l’éducation, des habits, la justice et la paix.